Fermer

Château de Vaux-le-Vicomte


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1989

Listage des timbres de l'année 1989

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Maincy le 14 juillet 1989

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Maincy le 14 juillet 1989
Vente générale : 17 juillet 1989
Retrait de la vente : 16 février 1990
Valeur faciale : 3 f 70
Graveur : Jacques Gauthier
Dessinateur : Jacques Gauthier
Département concerné par ce timbre : Seine-et-Marne

Dentelure : 13 x 12½
Couleur : olive et noir
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 80 x 26 mm ( image 76 x 22 mm )
Quantite émis : 5.581.100
Présentation : Feuille de 20 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 2587
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 2591
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,45 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Informations sur le sujet du timbre

Le château de Vaux-le-Vicomte

situé sur le territoire de la commune française de Maincy (Seine-et-Marne), à 50 km au sud-est de Paris, près de Melun est un château du xviie siècle (1658–1661), construit pour le surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet.
Ce dernier fit appel aux meilleurs artistes de l'époque pour bâtir ce château : l'architecte Louis Le Vau, premier architecte du roi (1656), le peintre Charles Le Brun, fondateur de l'Académie de peinture (1648), le paysagiste André Le Nôtre, contrôleur général des bâtiments du roi (1657) et le maître-maçon Michel Villedo. Leurs talents avaient déjà été réunis par le jeune Louis XIV pour construire des ailes au château de Vincennes en 1651-1653. Le roi refera appel à eux pour construire le château de Versailles, celui de Vaux-le-Vicomte servant alors de modèle.
Le château, chef-d'oeuvre de l'architecture classique du milieu du xviie siècle, est aujourd'hui la plus importante propriété privée de France classée au titre des monuments historiques depuis son achat en juillet 1875 par Alfred Sommier qui y fit oeuvre de mécène, poursuivie par ses descendants.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 1959564 fois depuis le 1er mai 2022