Fermer

 

Martyrs et Héros de la résistance, sculpture de G. Jeanclos


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1993

Listage des timbres de l'année 1993

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Lyon et Suresnes le 18 juin 1993

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Lyon et Suresnes le 18 juin 1993
Vente générale : 21 juin 1993
Retrait de la vente : 15 avril 1994
Valeur faciale : 2 f 50
Mise en page : Michel Durand-Mégret

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : noir et gris sur rouge
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 26 x 40 mm ( image 21,45 x 36 mm )
Quantité émis : 5.676.802
Présentation : Feuille de 25 paires (2813 et 2814)
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 2813
Catalogue Spink / Maury France : N° 2811
Catalogue Michel : N° FR 2959
Catalogue Scott : N° FR 2364
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,31 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,18 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Grands résistants de la seconde guerre

 


Informations sur le sujet du timbre
Georges Lucien Jeanclos, pseudonyme de Georges Jeankelowitsch, né le 9 avril 1933 dans le 15e arrondissement de Paris et mort le 30 mars 1997 dans le 5e arrondissement de Paris, est un sculpteur français.
À l’issue de ses études à l’École des Beaux-arts de Paris (1952-1958), il est lauréat du premier prix de Rome en 1959 et séjourne à l’Académie de France de 1960 à 1964. En 1966, il commence à enseigner aux Beaux-arts de Paris. Ses personnages, aux visages lisses, aux crânes chauves, sont vêtus de draperies, linceuls, ou haillons. Dans les années 1970, il réalise en argile la série des Dormeurs qui figurait des gisants modernes, emmaillotés dans des draps et des guenilles, dont la fragilité paraissait témoigner de la survie difficile de l'humanité après la Shoah. Cette série l'imposa sur la scène artistique. .
À l’issue de ses études à l’École des Beaux-arts de Paris (1952-1958), il est lauréat du premier prix de Rome en 1959 et séjourne à l’Académie de France de 1960 à 1964. En 1966, il commence à enseigner aux Beaux-arts de Paris. Ses personnages, aux visages lisses, aux crânes chauves, sont vêtus de draperies, linceuls, ou haillons. Dans les années 1970, il réalise en argile la série des Dormeurs qui figurait des gisants modernes, emmaillotés dans des draps et des guenilles, dont la fragilité paraissait témoigner de la survie difficile de l'humanité après la Shoah. Cette série l'imposa sur la scène artistique.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 934 043 fois depuis le 1er mai 2022