Fermer

 

Pierre Pflimlin avocat et homme d'État français


D'après archives personnelles de la famille

Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2007

Listage des timbres de l'année 2007

 

Oblitération 1er jour à Strasbourg le 7 juillet 2007
Cachet premier jour créé par : Claude Perchat

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Strasbourg le 7 juillet 2007
Vente générale : 9 juillet 2007
Retrait de la vente : 28 mars 2008
Valeur faciale : 0.60 €
Affranchissement le plus courant : Lettre Prioritaire jusqu'à 20gr vers la zone A (Union européenne, Suisse)
Création : Tomi Ungerer

Mise en page: Atelier Didier Thimonier
Département concerné par ce timbre : Nord
Dentelure : 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 30 x 40 mm
Quantité émis : Pas d'information fiable
Présentation : Feuille de 48 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 4078
Catalogue Spink / Maury France : N° 4077
Catalogue Michel : N° FR 4292
Catalogue Scott : N° FR 3342
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,45 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,18 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Personnages inclassables

 


Informations sur le sujet du timbre

Pierre Eugène Jean Pflimlin

né le 5 février 1907 à Roubaix (Nord) et mort le 27 juin 2000 à Strasbourg (Bas-Rhin), est un homme politique français, avant-dernier président du Conseil de la IVe République.
Ses premières fonctions ministérielles furent celles de sous-secrétaire d'État au ministère de la Santé publique et de la Population (en 1946), puis de sous-secrétaire d'État à l'Économie nationale.
Très souvent ministre durant la Quatrième République, notamment ministre de l'Agriculture dans huit gouvernements entre 1947 et 1951. Il fut l'avant-dernier Président du Conseil de la Quatrième République , investi par l'Assemblée le 14 mai 1958 à deux heures du matin (par 274 voix contre 129)
Ayant dû céder la place à Charles de Gaulle, il occupa toutefois dans son gouvernement le poste de ministre d'État (1er juin 1958 - 8 janvier 1959).
Il revint au gouvernement lors de la nomination de Georges Pompidou, comme ministre d'État, ministre de la coopération (15 avril-15 mai 1962), démissionnant prématurément au bout d'un mois avec les autres ministres issus du MRP, en raison de graves désaccords avec le général de Gaulle au sujet de la construction européenne.
Président du Parlement européen de 1984 à 1987, il se retire de la vie politique à la fin de sa présidence. Il a publié, en 1991, les Mémoires d'un Européen (Fayard).
Pierre Pflimlin et son épouse sont inhumés au cimetière Saint-Gall de Strasbourg.

Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 260 752 fois depuis le 1er mai 2022