Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 27/10/2023

Le vélocipède des origines à nos jours

Bicyclette à chaîne


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2011

Listage des timbres de l'année 2011

 

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, Bar-le-Duc, La Roche-sur-Yon et Plouay le vendredi 17 juin 2011.'
Vente générale : 20 juin 2011
Retrait de la vente : 30 mars 2012
Valeur faciale : 0.58 €
Affranchissement le plus courant : Lettre jusqu'à 20gr pour la France, Andorre et Monaco
Graveur : Pierre Albuisson

Création : Pierre Albuisson

Dentelure : 13
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Offset et Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm
Quantité émis : 1.700.000
Présentation : Bloc feuillet de 6 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 4559
Catalogue Spink / Maury France : N° 4481
Catalogue Michel : N° FR 5133
Catalogue Scott : N° FR 4041e
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,46 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,23 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Avions, bateaux, trains,voitures, motos, vélos

 


Informations sur le sujet du timbre

La bicyclette à chaîne

est une évolution majeure dans l’histoire de la bicyclette. La première bicyclette à chaîne a été inventée en 1869 par Guilmet et Meyer. Sur les premières chaînes, les maillons étaient formés de blocs reliés entre eux par 2 plaques externes.
En 1879, Henry John Lawson a déposé un brevet pour un vélocipède équipé d’une transmission par chaîne. Un engrenage plus grand à l’avant (le plateau) qu’à l’arrière (le pignon) fait tourner la roue arrière plus vite que les pédales ne tournent. On a donc plus besoin d’une roue géante pour aller plus vite.
L’artisan serrurier Pierre Michaux et son fils Ernest ont doté la bicyclette de pédales, et en 1885, ces dernières sont placées dans leur position actuelle et reliées à la roue arrière par une chaîne. Cette invention a permis de produire une machine appelée « vélocipède-Michaux » ou michaudine.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 085 061 fois depuis le 1er mai 2022