Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 28/10/2023

Dentelle mécanique Leavers type Chantilly

Dentelle de Chantilly


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2011

Listage des timbres de l'année 2011

 

Oblitération 1er jour à Paris  au Carré d'Encre,  Chantilly, le Puy en Velais, Alençon, Calais, et Mirecourt le 8 et 9 octobre 2011.'
Cachet premier jour créé par : Sylvie Patte et Tanguy Besset

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, Chantilly, le Puy en Velais, Alençon, Calais, et Mirecourt le 8 et 9 octobre 2011.'
Vente générale : 10 octobre 2011
Valeur faciale : 2.50 €
Affranchissement le plus courant : Affranchissement complèmentaire
Création : Sylvie Patte et Tanguy Besset

Dentelure : 13½
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Offset
Format du timbre : 105 x 71.5 mm
Quantité émis : 400.000.
Présentation : Bloc feuillet de 1 timbre
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° F4602
Catalogue Spink / Maury France : N° 4509
Catalogue Michel : N° FR BL167
Catalogue Scott : N° FR 4092
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 5,06 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 3,75 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 

Informations complémentaires
Chaque bloc contient un timbre sur lequel est apposé un morceau de vraie dentelle industrielle d’un type différent. La dentelle est encollée à chaud selon un procédé :
dépose de la colle uniquement sur la dentelle, qui chauffée, rend le complexe dentelle/papier très résistant. La découpe est ensuite effectuée à la main à l’aide d’un emporte pièce ou aux ciseaux. Ce complexe dentelle/papier est ensuite collé sur le timbre
Source comminqué de presse de la Poste

Informations sur le sujet du timbre

La dentelle de Chantilly (ou « la Chantilly »)

est une dentelle effectuée à la main à l'aide de fuseaux, datant du xviie siècle en France et plus particulièrement à Chantilly d'où l'origine du nom.
Sur ce timbre il s'agit bien d'une dentelle réalisée sur une machine Leavers
C'est en 1809, dans les environs de Nottingham, que John Heathcoat, un tout jeune mécanicien, inventa le premier métier à tulle composé d'un système à bobines et charriot. 
En 1830, un certain Leavers eut l'idée d'allier la technique Jacquard au procédé mécanique de John Heathcoat, et c'est ainsi que d'un métier à tulle on a pu évoluer vers un véritable métier à dentelle, permettant de réaliser avec une liberté totale tous les motifs imaginables.
Texte du webmaster d'après divers documents.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 871 374 fois depuis le 1er mai 2022