Fermer

Invention du ciment artificiel (1817) par Louis Vicat


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2017

Listage des timbres de l'année 2017

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, Souillac et Couvrot  les 2 et 3 juin 2017
Cachet premier jour créé par : Florence Gendre

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, Souillac et Couvrot les 2 et 3 juin 2017
Vente générale : 6 juin 2017
Retrait de la vente : 31 mars 2018
Valeur faciale : 1.30 €
Affranchissement : Lettre prioritaire jusqu'à 20g pour le monde entier
Création : Florence gendre
Département concerné par ce timbre : Nièvre

Dentelure : Dentelé 13¼ x 13
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 30 x 40.85 mm
Quantite émis : 900.018.
Présentation : Feuille de 42 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 5153
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,05 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,35 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Informations sur le sujet du timbre

Louis Joseph Vicat

né le 31 mars 1786 à Nevers et mort le 10 avril 1861 à Grenoble, est un ingénieur français, inventeur du ciment artificiel.  Il entre à l'École polytechnique en 1804, à l'âge de dix-huit ans, sur les conseils du mathématicien Joseph Fourier, alors préfet de l'Isère. Deux ans plus tard, à sa sortie, il entre à l'École des Ponts et Chaussées en 1806. Il est promu ingénieur le 1er mai 1809. Il est affecté à Périgueux et doit réaliser la construction de deux ponts : le premier doit traverser la Dronne (sur la route entre Bordeaux et Angoulême), le second à Souillac, sur la Dordogne. Pour cette seconde réalisation le fait qu'une partie des piles du pont soit immergée le conduit à étudier la prise de la chaux dans l'eau et sa résistance à la dissolution. En étudiant ce mécanisme de prise des chaux naturelles il découvre leurs principes d'hydraulicité. Cela permet la fabrication de la chaux hydraulique artificielle et du ciment naturel à partir de 1817. Il découvre le clinker, élément constitutif du ciment lent, et permet la fabrication artificielle du ciment Portland (« l'or gris ») à partir de 1840.

 

 

 

 

 

 

Fermer