Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 30/11/2023

Le Village préféré des Français 2021

Sancerre - Cher


D'après photos mairie de Sancerre

Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2022

Listage des timbres de l'année 2022

 

Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS, et Nouvelle place 18300 SANCERRE du 30 juin au 2 juillet 2022
Cachet premier jour créé par : Sabine Forget

 

Premier jour : Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS, et Nouvelle place 18300 SANCERRE du 30 juin au 2 juillet 2022
Vente générale : 4 juillet 2022
Retrait de la vente : 31 juillet 2023
Valeur faciale : 1.16 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Création : Sabine Forget
Département concerné par ce timbre : Cher
Dentelure : 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 52 x 31 mm
Quantité émis : 900.000.
Présentation : Feuille de 12 timbres
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 5611
Catalogue Michel : N° FR 8248
Catalogue Scott : N° FR 6268
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,63 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Capitales, villes, places et rues

 


Informations sur le sujet du timbre

Sancerre

C’est certainement du haut de l’esplanade Porte César, qu’on appréhende le mieux la situation exceptionnelle du village de Sancerre. On comprend le choix stratégique d’Étienne de Champagne, premier comte de Sancerre, d’avoir construit sur ce piton rocheux haut de 312 m, un premier château fort et ses fortifications pour surveiller la Loire et ses alentours, asseyant sa réputation de citadelle imprenable. Aujourd’hui, le panorama sur les paisibles méandres du fleuve et les coteaux du Sancerrois ferait presque oublier l’histoire mouvementée de la cité : la guerre de Cent Ans qui voit Sancerre résister à l’offensive des Anglo-Bourguignons, les guerres de Religion où une partie des habitants convertis à la Réforme s’oppose aux armées royales, le long siège de sept mois, en 1573, qui affama la cité devenue huguenote, le soulèvement royaliste pendant la Révolution. Il faut flâner dans ses ruelles étroites, grimper les 195 marches de la tour des Fiefs, dernier vestige du château féodal, admirer le portail roman de Saint-Père-la-None et, non loin du beffroi, s’attarder devant la maison de Jacques Cœur, le grand argentier du roi de France (XVe siècle). Pour terminer cette visite comme il se doit, une halte à la Maison des Sancerre permet de découvrir les secrets de l’un des vignobles les plus réputés au monde, ainsi qu’une autre célébrité du terroir, le célèbre crottin de Chavignol du nom d’un hameau de Sancerre, délicieux fromage de chèvre.
Source © La Poste - Fabienne Azire - Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 464 326 fois depuis le 1er mai 2022