Fermer

 

Sarah Bernhardt (1844-1923) actrice française


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1945

Listage des timbres de l'année 1945

 

 

Vente générale : 16 mai 1945
Retrait de la vente : 12 janvier 1946
Valeur faciale : 4 f + 1 f
Graveur : Pierre Gandon

Dessinateur : Pierre Gandon

Département concerné par ce timbre : Paris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun lilas
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 4.500.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 738
Catalogue Spink / Maury France : N° 738
Catalogue Michel : N° FR 729
Catalogue Scott : N° FR B191
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,10 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 0,06 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,10 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Acteurs, cinéastes, chanteurs

 


Informations sur le sujet du timbre
Sarah Bernhardt (1844-1923)  actrice française 

Sarah Bernardt (Image Wikipédia)

 

Henriette-Marie-Sarah Bernardt dite Sarah Bernhardt

(Paris, octobre 1844 - Paris, 26 mars 1923) est une des plus importantes actrices françaises du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
Appelée par Victor Hugo « la Voix d'or », mais aussi par d'autres « la Divine » ou encore l'« Impératrice du théâtre », elle est considérée par beaucoup comme une des plus grandes tragédiennes françaises du XIXe siècle. Première « star » internationale, elle est la première comédienne à avoir fait des tournées triomphales sur les cinq continents, Jean Cocteau inventant pour elle l'expression de « monstre sacré »
Elle entre en 1859 au Conservatoire d'Art dramatique de Paris sur la recommandation du duc de Morny dans la classe de Jean-Baptiste Provost. Sortie en 1862 avec un second prix de comédie. Elle triomphe dans le rôle de la Reine de Ruy Blas en 1872 ce qui la fait surnommer la « Voix d'or » par l'auteur de la pièce, Victor Hugo. Ce succès lui vaut d'être rappelée par la Comédie-Française où elle joue dans Phèdre en 1874 et dans Hernani en 1877.
En 1880, elle démissionne avec éclat du « Français ». Elle crée sa propre compagnie avec laquelle elle part jouer et faire fortune à l'étranger jusqu'en 1917. Elle est enterrée à Paris au cimetière du Père-Lachaise
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 851 947 fois depuis le 1er mai 2022