Fermer

 

 

 

Vente générale : 1941-1942
Retrait de la vente : 1 novembre 1944
Valeur faciale : 2 f
Affranchissement le plus courant : Les préoblitérés ou «préos» sont destinés aux envois en grand nombre
Graveur : Jules Piel

Dessinateur : Jean-Eugène Bersier

Dentelure : 14 x 13½
Couleur : vert
Mode d'impression : Typographie
Format du timbre : 20 x 24 mm
Quantité émis : Pas d'information fiable
Présentation : Feuille de 100 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier France : Préos N° 86
Catalogue Spink / Maury France : N° 87
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,50 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 0,75 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,69 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 

Informations complémentaires
En France, dès les années 1860 et 1870, ainsi qu'en 1893, l'administration postale a mené des expériences d'utilisation de timbres oblitérés à l'avance.
À partir de 1920, ces timbres destinés aux « envois en nombre » réapparaissent et sont généralisés. Après une surcharge de type « POSTES PARIS ou FRANCE 1920 », les timbres d'usage courant utilisés portent désormais un arc de cercle marqué « AFFRANCHts - POSTES ».
En 1954, un timbre au type Coq est le premier type servant uniquement aux préoblitérés, suivi à partir de 1964 de séries thématiques illustrées : monnaie gauloise, signes astrologiques, champignons, monuments, éléments naturels, instruments de musiques et orchidées. Depuis 1965, ces timbres sont vendus à l'unité aux collectionneurs.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 926 437 fois depuis le 1er mai 2022