Fermer

 

Jacques-Louis David (1748-1825) peintre et conventionnel français


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1950

Listage des timbres de l'année 1950

 

 

Vente générale : 10 juillet 1950
Retrait de la vente : 16 décembre 1950
Valeur faciale : 8 f + 3 f
Graveur : René Cottet

Dessinateur : René Cottet

Département concerné par ce timbre : Paris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : sépia
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 1.200.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 868
Catalogue Spink / Maury France : N° 868
Catalogue Michel : N° FR 886
Catalogue Scott : N° FR B250
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 3,50 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 2,00 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 3,25 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Peintres, sculpteurs, tableaux, architects

 


Informations sur le sujet du timbre

Jacques-Louis David

Jacques-Louis David est né à Paris le 30 août 1748
En 1764 le jeune David est confié à Joseph-Marie Vien (1716-1809), peintre passionné par l'art antique et précurseur du néo-classicisme français. En 1771, David obtient le second Prix de Rome pour son tableau Le combat de Mars contre Minerve
La période révolutionnaire va l'enthousiasmer. Il s'engage en politique aux côtés des plus extrémistes, est élu député jacobin il vote la mort du Roi en 1793. Son oeuvre s'enrichit de portraits, de scènes de l'actualité politique, comme La mort de Marat. Très vite séduit par Bonaparte lorsque celui-ci devient célèbre, il réalise des tableaux de propagande pour sa nouvelle idole. Son tableau consacré au sacre de Napoléon couronne l'œuvre de David au service de l'empereur. Après la chute de Napoléon, David est proscrit de France par une loi de 1816 . Il part pour Bruxelles et continue à peindre essentiellement des tableaux mythologiques, le dernier étant Mars désarmé par Vénus et les Grâces (1824), de dimensions impressionnantes (3,08 m × 2,65 m).
David meurt à Bruxelles le 29 décembre 1825. Il est inhumé dans cette ville.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 175 546 fois depuis le 1er mai 2022