Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Chardonnet
Timbre : Courant / moderne



 

Inventeurs célèbres timbres de 1955

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Besançon le 5 mars 1955

 

Chardonnet 1839-1924 soie artificielle


Premier jour : Oblitération 1er jour à Besançon le 5 mars 1955
Vente générale : 7 mars 1955.
Retrait de la vente : .18 juin 1955
Valeur faciale : 30 f
Graveur : Charles Mazelin

Dessinateur : Charles Mazelin
Département concerné par ce timbre : Doubs
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : carmin et vermillon
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2500000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1017
Catalogue Maury Timbres français : N° 1017
Valeur marchande timbre neuf : 1,13 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,60 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,75 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Chercheurs, inventeurs, scientifiques

 


Chardonnet 1839-1924 soie artificielle 

comte de Chardonnet (Image Wikipédia)

 

Louis Marie Hilaire Bernigaud de Grange, comte de Chardonnet

(1er mai 1839 - 11 mars 1924), est un ingénieur scientifique et industriel de Besançon, inventeur de la soie artificielle et fondateur de la Société de la soie Chardonnet.
Il est chargé d'une étude sur une maladie du ver à soie qui frappe l'industrie textile française d'alors, sous la direction de Louis Pasteur. Il a l'idée de reproduire en laboratoire, puis de fabriquer industriellement, une des créations les plus délicates de la nature, la soie. Il installe son premier atelier de recherche et d'expérimentation de filature de soie artificielle à Gergy, près de Chalon-sur-Saône.
En 1884, âgé de 45 ans, il entre alors dans l'histoire des grands inventeurs et connaît la célébrité et la fortune en inventant une soie artificielle à base de cellulose et de collodion douée des mêmes propriétés que la soie naturelle : brillant, ténuité et légèreté. Cette même année, il dépose un brevet pour la fabrication de fils artificiels à partir de la nitrocellulose.
En 1892 il fonde la Société de la soie Chardonnet et se lance dans la production industrielle totalement nouvelle de tissus de soie artificielle dans son usine de Besançon, concurrençant très avantageusement la soie naturelle importée de Chine et du Japon.
Hilaire de Chardonnet est mort pauvre, à l'âge de 85 ans, le 11 mars 1924

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net