Fermer

 

Pierre Simon de Laplace (1749-1827) mathématicien, astronome, physicien

Timbre : Courant / moderne


Personnages du XII au Xxème siècle

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Beaumont le 11 juin 1955

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Beaumont le 11 juin 1955
Vente générale : 13 juin 1955
Retrait de la vente : 15 octobre 1955
Valeur faciale : 30 f + 9 f
Graveur : René Cottet

Dessinateur : Paul Pierre Lemagny

Département concerné par ce timbre : Calvados
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : lie d vin
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 1050000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1031
Catalogue Spink / Maury : N° 1031
Valeur marchande timbre neuf : 8,50 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 3,75 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 6,88 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chercheurs, inventeurs, scientifiques

 


Pierre-Simon de Laplace

né Pierre-Simon Laplace, comte Laplace puis 1er marquis de Laplace, né le 23 mars 1749 à Beaumont-en-Auge et mort le 5 mars 1827 à Paris, est un mathématicien, astronome, physicien et homme politique français.
Laplace est l'un des principaux scientifiques de la période napoléonienne. En effet, il a apporté des contributions fondamentales dans différents champs des mathématiques, de l'astronomie et de la théorie des probabilités. Il a été l'un des scientifiques les plus influents de son temps, notamment par son affirmation du déterminisme. Il a contribué de façon décisive à l'émergence de l'astronomie mathématique reprenant et étendant le travail de ses prédécesseurs dans son traité intitulé «Traité de Mécanique céleste (1799-1825)». Cet ouvrage majeur, en cinq volumes, a transformé l'approche géométrique de la mécanique développée par Newton en une approche fondée sur l'analyse mathématique.
En 1799, il est nommé ministre de l'Intérieur sous le Consulat. Napoléon Ier lui confère le titre de comte de l'Empire en 1808. Il est nommé marquis en 1817, après la restauration des Bourbons.

 

 

 

 

 

 

Fermer