Fermer

 

Pont Valentré à Cahors

Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Besançon et Lyon le 12 juin 1955

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Besançon et Lyon le 12 juin 1955
Vente générale : 17 octobre 1955
Retrait de la vente : 15 octobre 1955
Valeur faciale : 12 f
Graveur : Charles Mazelin

Dessinateur : Charles Mazelin

Département concerné par ce timbre : Lot
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : sépia et gris bleu
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 384835000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1039
Catalogue Spink / Maury : N° 1039
Valeur marchande timbre neuf : 0,09 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,04 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Le pont Valentré

Le Pont Valentré est le monument le plus fameux et celui à ne pas manquer lors d'une visite de Cahors, cité médiévale du sud de la France. La première pierre du nouvel ouvrage d'art est posée solennellement en 1308 par le premier consul Géraud de Sabanac. Le chantier va durer près de 70 ans. En 1345 on peut circuler sur le tablier, les trois tours n'étant sans doute achevées que vers 1380, en dépit des crises de la guerre de Cent ans.
En dos-d'âne, long de 138 mètres, avec six grandes arches ogivales gothiques de 16,50 mètres, ce pont est flanqué d'avant-becs crénelés et surmonté de trois tours carrées à créneaux et mâchicoulis dominant l'eau de 40 mètres. Deux barbacanes protégeaient son accès, mais celle du côté de la ville a disparu.

 

 

 

 

 

 

Fermer