Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Maréchal
Timbre : Courant / moderne



 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 26 mai 1956

 

Maréchal Franchet d'Esperey (1856-1942)


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 26 mai 1956
Vente générale : 28 mai 1956.
Retrait de la vente : .22 septembre 1956
Valeur faciale : 30 f
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : lilas brun
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.200.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1064
Catalogue Maury Timbres français : N° 1064
Valeur marchande timbre neuf : 0,94 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,50 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,63 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Thème militaire, défilé, service, batailles ...

 


Louis, Félix, Marie, François Franchet d'Esperey

est né le 25 mai 1856 à Mostaganem, chef-lieu du département d'Oran. Sous-lieutenant en 1876 il choisit le 1er régiment de Tirailleurs algériens à Blida.
En 1913, Joffre le nomme commandant du 1er Corps d'Armée à Lille. Dès le mois d'août 1914 il prend position sur la Meuse, au sein de la Vème Armée. Son énergie, son sens de la manoeuvre, sa maîtrise de la tactique lui permettent de tenir derrière la Meuse puis, de gagner la bataille de Guise.
Le 30 août 1914. Joffre, qui lui confie la Vème Armée. Il sera, avec Galliéni, à l'origine de la manoeuvre qui permet la bataille de la Marne. Mis à la tête, en 1917, du Groupe des Armées du Nord il monte l'offensive de la Malmaison qui atteint tous ses objectifs.
Lors des ruées allemandes du printemps 1918 et du recul du Chemin des Dames, il est sacrifié à la vindicte parlementaire et perd son commandement, mais Clémenceau le nomme général en chef des armées alliées d'Orient.
Il lance, le 15 décembre 1918, deux corps d'armées franco-serbes contre le massif du Dropolje , le front est crevé. Puis entame une poursuite jusqu'à Uskub (aujourd'hui Skoplje).
En 1940, après un douloureux exode, il se retire en zone libre à Albi et décède au manoir de Saint Amancet, le 8 juillet 1942, a l'âge de quatre-vingt-six ans. Inhumé provisoirement dans la crypte de la cathédrale d'Albi sa dépouille sera transférée solennellement, en 1947, aux Invalides

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net