Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
René
Timbre : Courant / moderne

 

Série sur les grands médecins

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Roanne le 25 janvier 1958

 

René Leriche (1879-1955) chirurgien et physiologiste français


Premier jour : Oblitération 1er jour à Roanne le 25 janvier 1958
Vente générale : 27 janvier 1958.
Retrait de la vente : 10 mai 1958.
Valeur faciale : 35 f
Graveur : René Cottet

Dessinateur : André Spitz
Département concerné par ce timbre : Loire
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : noir
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.600.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1145
Catalogue Maury Timbres français : N° 1145
Valeur marchande timbre neuf : 0,59 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,32 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,38 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Médecins, chirurgiens, biologiste

 


René Leriche (1879-1955) chirurgien et physiologiste français 

René Leriche (Image Wikipédia)

 

René Leriche

né le 12 octobre 1879 à Roanne et mort le 28 décembre 1955 à Cassis, est un chirurgien et physiologiste français, spécialiste de la douleur, de la chirurgie vasculaire et du tronc sympathique.
Ayant constaté l'existence de réflexes vasomoteurs importants lors d'interventions chirurgicales, il émet l'hypothèse que certaines pathologies sont déterminées par ces phénomènes plutôt que par des lésions anatomiques sous jacentes.
Il applique avec succès des techniques opératoires nouvelles s'appuyant sur ses recherches sur le contrôle de la vasomotricité par le sympathique. Ces méthodes s'avèrent efficaces – au moins dans un premier temps – dans une variété d'indications telles que l'artérite oblitérante des membres inférieurs, les troubles vasomoteurs post-traumatiques, etc.
En 1939 il succède à Charles Nicolle au Collège de France ce qui lui permet de continuer ses recherches en y créant un laboratoire de chirurgie expérimentale et de conceptualiser ses théories sur la physiologie et la pathologie.
La guerre de 1914-1918 et son cortège de mutilés ont amené Leriche à se pencher sur les douleurs des blessés et des amputés. Il fut sans doute l'un des tout premiers chirurgiens à s'intéresser à la douleur. Persuadé que la chirurgie était un procédé contre nature, ce chirurgien a prôné et mis en pratique une chirurgie douce, économe en sang, aussi atraumatique que possible.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net