Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Saint
Timbre : Courant / moderne

 

Villes reconstruites

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Saint-Dié le 29 mars 1958

 

Saint Dié (Vosges)


Premier jour : Oblitération 1er jour à Saint-Dié le 29 mars 1958
Vente générale : 31 mars 1958.
Retrait de la vente : .12 septembre 1958
Valeur faciale : 18 f
Graveur : Pierre Munier

Dessinateur : Jacques Combet
Département concerné par ce timbre : Vosges
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert noir et outremer
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.700.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1154
Catalogue Spink / Maury : N° 1154
Valeur marchande timbre neuf : 0,30 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,16 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,24 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Villes, places, rues

 


Saint-Dié-des-Vosges

appelée Saint-Dié jusqu'en 1999, est une commune française. Située en Lorraine, la commune fait aujourd'hui partie de la région Grand Est. Ses habitants sont appelés les Déodatiens.
La ville de Saint-Dié-des-Vosges se situe dans la vallée alluviale de la Meurthe
Saint-Dié-des-Vosges s'est pérennisée par de prestigieux monastères et sanctuaires chrétiens, accueillant pèlerins et malades. Si au XIIe siècle, l'église Saint-Dié, érigée en chapitre et ses chanoines essaient de fonder une ville autour de leur collégiale et commencent à l'entourer de murailles et de tours, c'est au siècle suivant que la ville basse lorraine naît véritablement par une association entre le duc de Lorraine et la collégiale.
Après l'incendie du 27 juillet 1757 au centre-ville, la grand'rue est reconstruite sous Stanislas, duc de Lorraine à titre viager , un urbanisme français rectiligne promeut artères et ponts
La commune a connu un essor industriel entre 1830 et 1890. Elle est connue pour sa braderie à la fin septembre, héritière de ses foires d'automne.
La ville tient son nom du chrétien saint Dié, fondateur de ban et moine chorévêque de rite colombanien (de Saint Colomban, moine irlandais), dénommé en latin Deodatus, en français Déodat ou Dieudonné, abrégé par l'usage en Dié. La base latine persiste dans le gentilé. Longtemps dénommée Saint-Dié, la commune a pris officiellement son nom actuel de Saint-Dié-des-Vosges à compter du 29 décembre 1999.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net