Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Medéric
Timbre : Courant / moderne

 

Héros de la résistance

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 24 avril 1959

 

Medéric Védy (1902-1944) héros de la résistance


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 24 avril 1959
Vente générale : 27 avril 1959.
Retrait de la vente : .18 septembre 1959
Valeur faciale : 20 f
Graveur : Robert Cami

Dessinateur : Raoul Serres
Département concerné par ce timbre : Paris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert et bleu vert
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 3.000.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1200
Catalogue Maury Timbres français : N° 1200
Valeur marchande timbre neuf : 0,17 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,09 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,11 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Héros de la résistance

 


Medéric Védy (1902-1944) héros de la résistance 

Gilbert Védy (Image Wikipédia)

 

Gilbert Védy

est né le 16 février 1902 à Paris
Gilbert Védy le 17 juin 1940, avec son frère Raymond, vient en aide à une douzaine de soldats anglais en mettant à leur disposition une vedette pour qu'ils puissent gagner les îles anglo-normandes.
En 1942, il s'occupe de l'organisation du Mouvement. «Ceux de la Libération» (CDLL). En janvier 1944, il est à Alger lorsqu'il apprend la mort du chef de «Ceux de la Libération», Roger Coquoin, abattu dans un guet-apens. Sans hésiter, il retourne en France. Il est débarqué dans le Finistère par une vedette lance-torpilles et se rend à Paris pour prendre la tête du mouvement.Trois jours après son arrivée, le 21 mars 1944, il est arrêté sous une fausse identité par la police française lors d'une perquisition. Remis entre les mains des inspecteurs de la Brigade spéciale, il est interrogé par le commissaire David, chef de la Brigade spéciale anti-terroriste française. Identifié, il préfère s'empoisonner lors de l'interrogatoire plutôt que de risquer de parler et décède quelques minutes plus tard à l'Hôtel Dieu.
Il est inhumé au cimetière des Batignolles près de la Porte de Clichy.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net