Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Jacques
Timbre : Courant / moderne

 

Célébrités

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Melun le 23 février 1963

 

Jacques Amyot (écrivain 450èm anniversaire de sa naissance)


Premier jour : Oblitération 1er jour à Melun le 23 février 1963
Vente générale : 25 février 1963.
Retrait de la vente : .12 octobre 1963
Valeur faciale : 20 c + 10 c
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris
Département concerné par ce timbre : Yonne
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun lilas gris et violet
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 1.950.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1370
Catalogue Spink / Maury : N° 1370
Valeur marchande timbre neuf : 0,25 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,24 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Ecrivains, philosophes, historiens, poêtes

 


Jacques Amyot

né à Melun le 30 octobre 1513 et mort à Auxerre le 6 février 1593, est un prélat français et l'un des traducteurs les plus renommés de la Renaissance. Il est inhumé à Auxerre
On lui doit la traduction de sept ouvrages de Diodore de Sicile (1554), les Amours pastorales de Daphnis et Chloë de Longus (1559) et les Oeuvres morales de Plutarque (1572). Sa traduction vigoureuse et idiomatique des Vies des hommes illustres a été retraduite en anglais par Thomas North et a fourni à Shakespeare la matière de ses pièces romaines. La première traduction est publiée en 1559 mais elle est revue et corrigée en 1565 et 1567.
Amyot s'intéressa surtout à Plutarque. Il ne publia pas sa traduction de Diodore, dont il avait pourtant découvert le manuscrit. L'intérêt de son travail réside aujourd'hui surtout dans son style. Son ouvrage eut un immense succès et exerça une grande influence sur plusieurs générations d'écrivains français. Montaigne lui rend un chaleureux hommage dans ses Essais (II-4) : « Je donne, avec raison, ce me semble, la palme à Jacques Amyot sur tous nos écrivains français » et : « Nous autres ignorants étions perdus, si ce livre ne nous eût relevés du bourbier »
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net