Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Inauguration
Timbre : Courant / moderne

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Château d'Oléron 18 juin 1966

 

Inauguration du pont d'Oléron


Premier jour : Oblitération 1er jour à Château d'Oléron 18 juin 1966
Vente générale : 20 juin 1966.
Retrait de la vente : 11 mars 1967.
Valeur faciale : 25 c
Graveur : Claude Durrens

Dessinateur : Claude Durrens
Département concerné par ce timbre : Charente-Maritime
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu vert bleu brun et vert
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 10.805.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1489
Catalogue Maury Timbres français : N° 1489
Valeur marchande timbre neuf : 0,08 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,08 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Le pont-viaduc d'Oléron

Construit à l'initiative du Conseil général de la Charente-Maritime, le pont-viaduc d'Oléron fut inauguré le 21 juin 1966.
En un peu plus de deux ans (la première pierre avait été scellée en mai 1964), la société Campenon-Bernard, pour quelque 36 millions de francs, a réalisé cet ouvrage dépeint alors comme une prodigieuse réussite de la technique. Long de 3 027 mètres (2 862 mètres entre culées, sans les rampes d'accès), il est le plus long pont de France jusqu'en 1974, date à laquelle le titre lui est ravi par le pont de Saint-Nazaire. Depuis la construction du pont de l'île de Ré en 1988, il est le troisième plus long pont de France.
Le pont-viaduc jette ses 46 travées sur le Coureau d'Oléron, mince détroit qui sépare l'île, entre le lieu-dit Ors (Le Château-d'Oléron) et la pointe du Chapus (Bourcefranc-le-Chapus), sur le continent. Le pont-viaduc d'Oléron transporte, dans son tablier, l'eau potable grâce à une canalisation de 60 cm de diamètre, l'électricité et le téléphone.
Sa conception, un pont à poutres précontraintes, aujourd'hui répandue, est révolutionnaire, à l'époque du chantier. Signe des temps et des Trente Glorieuses, dont il constitue l'un des symboles, sa construction est marquée par des grèves pour réclamer davantage de travail, les ouvriers étant payés au nombre d'heures.
Le pont longe les deux estacades de l'ancien bac qui assurait autrefois la liaison maritime entre l'île et le continent, et qui restent ouvertes aux touristes.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net