Fermer

 

Paul Louis Charles Claudel 1868-1955 «Jeanne au Bûcher»

Timbre : Courant / moderne


Personnages célèbres

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Villeneuve-sur-Fère le 6 juillet 1968

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Villeneuve-sur-Fère le 6 juillet 1968
Vente générale : 8 juillet 1968.
Retrait de la vente : 15 février 1969.
Valeur faciale : 30 c + 10 c
Graveur : Claude Durrens

Dessinateur : Clément Serveau
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun et violet
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 4.550.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1553
Catalogue Spink / Maury : N° 1553
Valeur marchande timbre neuf : 0,08 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Paul Louis Charles Claudel 1868-1955 «Jeanne au Bûcher» 

Paul Louis Charles Claudel (Image Wikipédia)

 

Claudel (Paul Louis Charles)

est un dramaturge, poète, essayiste et diplomate français, né le 6 août 1868 à Villeneuve-sur-Fère dans l'Aisne et mort le 23 février 1955 à Paris. Il fut membre de l'Académie française.
A quinze ans il écrivait son premier essai dramatique : L'Endormie, puis, dans les années 90, ses premiers drames symbolistes (Tête d'Or, La Ville). Mais c'est l'année 1886 qui allait se révéler décisive pour le jeune Claudel, par sa rencontre avec la foi en Dieu, lors d'une fulgurante conversion, la nuit de Noël à Notre-Dame.
Parallèlement à ses activités d'écrivain, Paul Claudel devait mener pendant près de quarante ans une carrière de diplomate. Reçu en 1890 au petit concours des Affaires étrangères, ses fonctions le conduisirent à parcourir le monde.
Son oeuvre est empreinte d'un lyrisme puissant où s'exprime son christianisme. C'est à la Bible qu'il emprunte sa matière préférée : le verset dont il use autant dans sa poésie (Cinq grandes Odes), ses traités philosophico-poétiques (Connaissance de l'Est, Art poétique) que dans son théâtre (Partage du Midi). oeuvres de maturité, la trilogie dramatique : L'Otage — Le Pain dur — Le Père humilié.
Il est élu à l'Académie française le 13 mars 1947 par François Mauriac au fauteuil de Louis Gillet. Il meurt le 23 février 1955 à Paris à l'âge de 86 ans. Il est enterré dans le parc du château de Brangues

 

 

 

 

 

 

Fermer