Fermer

 

Château de Chantilly (Oise)

Timbre : Courant / moderne


Série touristique, monuments et paysages de France

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Chantilly le 21 juin 1969

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Chantilly le 21 juin 1969
Vente générale : 21 juin 1969
Retrait de la vente : 24 septembre 1971
Valeur faciale : 85 c
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris

Département concerné par ce timbre : Oise
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : gris bleu vert foncé et bleu
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm ( image 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1584
Catalogue Spink / Maury : N° 1584
Valeur marchande timbre neuf : 0,20 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,16 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Le château de Chantilly

se dresse au coeur d'un vaste domaine de 7 800 hectares de terres, dans une des plus grandes forêts des environs de Paris. Il est composé du château et de son musée Condé, du parc et de ses jardins, des grandes écuries et de leur musée du cheval. Le château de Chantilly est l'un des joyaux du patrimoine français. Il est aussi l'oeuvre d'un homme au destin exceptionnel : Henri d'Orléans, duc d'Aumale, fils du dernier roi des Français, Louis-Philippe. Le château abrite le Musée Condé, lequel est constitué des appartements princiers, d'une collection exceptionnelle de peintures – plus de 800 chefs-d'œuvre d'artistes tels que Botticelli, Raphaël, Poussin, Delacroix - et d'une bibliothèque et d'archives qui conservent plus de 19 000 ouvrages.
Le parc offre quant à lui un panorama grandiose de l'art du jardin occidental avec le jardin à la française dessiné par Le Nôtre au XVIIe siècle, le jardin anglo-chinois au XVIIIe siècle - qui abrite le Hameau qui a notamment servi de modèle à celui de Marie-Antoinette au Petit Trianon de Versailles - et le jardin anglais au XIXe siècle.
Pour finir, les Grandes Ecuries constituent un véritable chef-d'oeuvre de l'architecture du XVIIIe siècle. Elles abritent le musée du Cheval qui présente plus de 200 objets et oeuvres d'art dédiés au monde équin. Les Grandes Ecuries proposent tout au long de l'année des spectacles équestres féeriques.

 

 

 

 

 

 

Fermer