Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Sainte-Beuve
Timbre : Courant / moderne

 

Célébrités française du XVIII au XX siècle

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Boulogne-sur-Mer le 22 mars 1969

 

Sainte-Beuve 1804-1869, poète


Premier jour : Oblitération 1er jour à Boulogne-sur-Mer le 22 mars 1969
Vente générale : 24 mars 1969.
Retrait de la vente : 18 octobre 1969.
Valeur faciale : 50 c + 10 c
Graveur : Jean Pheulpin

Dessinateur : Clément Serveau
Département concerné par ce timbre : Pas-de-Calais

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : gris
Mode d'impression : Taille douce

Quantite émis : 4.290.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1592
Catalogue Maury Timbres français : N° 1592
Valeur marchande timbre neuf : 0,17 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,17 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Ecrivains, philosophes, historiens, poêtes

 


Charles-Augustin Sainte-Beuve

est un critique littéraire et écrivain français, né le 23 décembre 1804 à Boulogne-sur-Mer et mort le 13 octobre 1869 à Paris.
La méthode critique de Sainte-Beuve se fonde sur le fait que l'oeuvre d'un écrivain serait avant tout le reflet de sa vie et pourrait s'expliquer par elle. Elle se fonde sur la recherche de l'intention poétique de l'auteur (intentionnisme) et sur ses qualités personnelles (biographisme). Cette méthode a été critiquée par la suite. Marcel Proust, dans son essai Contre Sainte-Beuve, est le premier à la contester, reprochant de plus à Sainte-Beuve de négliger de grands auteurs comme Baudelaire, Stendhal ou Balzac.
Cette controverse entre Sainte-Beuve et Proust peut aussi se comprendre comme un renversement de perspective de la critique littéraire. En effet, il faut reconnaître à Sainte-Beuve une capacité de critique formelle fondée : il l'a montré avec le Salammbô de Flaubert, si bien que Flaubert lui-même en tint compte dans la suite de son oeuvre. Seulement, chez lui, cette analyse semble devoir rester subordonnée à la connaissance de la vie de l'auteur, et c'est là que s'opère le renversement proustien : si rapport il y a entre l'œuvre et la vie de son auteur, pour Proust c'est bien la première qui doit apparaître comme la plus riche source d'enseignements sur le sens profond de la seconde. Ce renversement est à la base de la poétique de Proust et s'incarne dans À la recherche du temps perdu.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net