Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Sainte
Timbre : Courant / moderne



 

Série touristique

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Riom le 19 juin 1971

 

Sainte chapelle de Riom


Premier jour : Oblitération 1er jour à Riom le 19 juin 1971
Vente générale : 21 juin 1971.
Retrait de la vente : 21 avril 1972.
Valeur faciale : 60 c
Graveur : Georges Bétemps

Dessinateur : Georges Bétemps
Département concerné par ce timbre : Puy-de-Dôme
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert gris et bleu
Mode d'impression : Taille douce
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1683
Catalogue Maury Timbres français : N° 1685
Valeur marchande timbre neuf : 0,30 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,15 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


La Sainte-Chapelle de Riom

élevée de 1395 à 1403 par Hugues Foucher, maître d'oeuvre d'Auvergne pour le compte de Jean Ier de Berry, sur les plans de Guy de Dammartin et Pierre Juglar, est le dernier élément qui reste de sa somptueuse demeure en Auvergne évoquée dans ses Très Riches Heures. Elle est construite à l'emplacement d'un oratoire édifié par Alphonse de Poitiers en 1241-1271, précédent bénéficiaire de l'apanage d'Auvergne. (Un apanage est une concession de fief )
La Sainte-Chapelle rappelle celle celle de Bourges, aujourd'hui disparue. Elle mesure 72 m de long et présente trois travées et un chevet, de style gothique flamboyant et bâtis sur le modèle de celle de Paris, mais elle est faite en pierre volcanique de Volvic, couverte d'ardoise. Le mur du fond est décoré d'une tapisserie d'Aubusson et les verrières de vitraux du XVe commandés par Charles Ier de Bourbon, le petit-fils de Jean de Berry, à des verriers Berruyers et restaurés en 1850 par le maitre verrier Étienne Thevenot.
Elle est actuellement la propriété du ministère de la Justice car incluse dans l'enceinte de la Cour d'Appel de Riom, qui a remplacé en 1824 le palais du Duc qui avait été bâti entre 1370 et 1403, et était passé à la famille de Bourbon par le mariage de la fille de Jean Ier de Berry avec Jean Ier de Bourbon, avant que l'apanage d'Auvergne revienne dans les biens du royaume.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net