Fermer

 

Robert Schuman (1886-1963) fondateurs de la construction européenne

Timbre : Courant / moderne


Personnages célèbres

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 10 mai 1975

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 10 mai 1975
Vente générale : 12 mai 1975.
Retrait de la vente : 14 novemebre 1975.
Valeur faciale : 80 c + 20 c
Graveur : Pierre Gandon

Dessinateur : Pierre Gandon

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu-noir et noir
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 3.750.000
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1826
Catalogue Spink / Maury : N° 1828
Valeur marchande timbre neuf : 0,16 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,15 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


Robert Schuman (1886-1963) fondateurs de la construction européenne 

Robert Schuman (Image Wikipédia)

 

Robert Schuman

est né à Luxembourg, le 29 juin 1886 , sa mère était luxembourgeoise et avait épousé un Lorrain qui s'était soustrait à l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne en 1870, en allant s'établir dans le Grand-Duché de Luxembourg, à quelques kilomètres d'Évrange, son village natal. C'est ainsi que le jeune Robert Schuman fréquenta l'école primaire et secondaire à Luxembourg. Ayant fait ses études supérieures en Allemagne et à Strasbourg, il ouvre un cabinet d'avocat à Metz en juin 1912. Deux ans plus tard, la guerre éclate , Robert Schuman est réformé pour des raisons de santé.
En novembre 1918, l'Alsace-Lorraine fête son retour à la France et Robert Schuman entre au Parlement français comme député de la Moselle. En 1939, une nouvelle guerre éclate et en mars 1940 Robert Schuman est nommé Secrétaire d'État pour les Réfugiés. De retour en Lorraine, il est arrêté par la Gestapo et mis au secret dans la prison de Metz. Président du Conseil (1947) puis Ministre des Affaires étrangères (1948-1952), il fut le grand négociateur de tous les Traités majeurs à la fin de la dernière Guerre mondiale (Conseil de l'Europe, Traité de l'Atlantique Nord, CECA, etc.). De 1958 à 1960, il est le 1er Président du Parlement européen qui lui décerne, à la fin de son mandat, le titre de «Père de l'Europe».

 

 

 

 

 

 

Fermer