Fermer

 

Ecole Centrale des Arts et Manufactures 150ème anniversaire


Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 17 novembre 1979

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 17 novembre 1979
Vente générale : 19 novembre 1979
Retrait de la vente : 6 juin 1980
Valeur faciale : 1 f 80
Dessinateur : René Déssirier

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert noir et jaune
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40 x 26 mm ( image 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 7.000.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 2066
Catalogue Spink / Maury : N° 2071
Valeur marchande timbre neuf : 0,24 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,10 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


L'École centrale des arts et manufactures

était une grande école d'ingénieurs française fondée en 1829. C'était l'une des plus anciennes et des plus prestigieuses de France. Ses élèves et anciens élèves sont appelés « Centraliens »et plus familièrement « Pistons ». Le 1er janvier 2015, le nouveau grand établissement CentraleSupélec est créé et reprend les activités de l'École centrale Paris et de l'École supérieure d'électricité (incluant tous les campus Gif, Metz et Rennes) qui sont dissoutes
Au début du XIXe siècle, il devient impératif pour l'industrie française d'accompagner l'ère industrielle et favoriser le développement des applications pratiques des grandes découvertes scientifiques récentes. Alphonse Lavallée, homme d'affaires nantais, met sa fortune personnelle dans la création entièrement privée de cette école faite pour former «les médecins des usines et des fabriques». Il s'adjoint des scientifiques ou savants de grand renom comme Jean-Baptiste Dumas, Théodore Olivier et Eugène Péclet qui en sont les premiers professeurs.

 

 

 

 

 

 

Fermer