Fermer

 

Pasteur Marc Boegner (1881-1970) penseur et écrivain

Timbre : Courant / moderne


Personnages célèbres

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Epinal le 14 novembre 1981

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Epinal le 14 novembre 1981
Vente générale : 16 novembre 1981
Retrait de la vente : 4 juin 1982
Valeur faciale : 1 f 40 + 30 c
Graveur : Pierre Forget

Dessinateur : Pierre Forget

Département concerné par ce timbre : Vosges
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : olive et brun
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm ( image 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 3.000.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 2153
Catalogue Spink / Maury : N° 2158
Valeur marchande timbre neuf : 0,21 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Personnages célèbres

 


Marc Boegner

né le 21 février 1881 à Épinal, mort le 18 décembre 1970 à Paris, est un pasteur et théologien protestant, responsable d'Église et essayiste français.
Après avoir achevé ses études secondaires à l'École alsacienne à Paris, il entra en classe préparatoire de Navale, au lycée Lakanal. Un début de myopie devait cependant l'obliger à renoncer à une carrière dans la marine.
Il est très marqué par l'influence de son oncle, le pasteur Tommy Fallot (1844-1904), il se décide après ce qu'il appellera lui-même sa « conversion », à faire sa théologie. Il fait ses études à la faculté de théologie protestante de Paris. Après la soutenance de sa thèse sur les catéchismes de Calvin en juillet 1905 et sa consécration, il est nommé pasteur à Aouste-sur-Sye (Drôme) où Tommy Fallot avait été pasteur pendant 9 ans avant sa mort.
En 1928, Marc Boegner inaugure les conférences de carême radio-diffusées qui le feront connaître bien au-delà du modeste auditoire de sa paroisse.Mais son grand souci à ce moment là est de voir se réaliser l'unité du Protestantisme. En 1929, l'Assemblée de la Fédération Protestante de France à Marseille entérine le regroupement à Paris de plusieurs Unions d'Églises et Associations protestantes.
Marc Boegner est élu Président de la Fédération Protestante de France (FPF), charge qu'il occupera jusqu'en 1961. Membre de l'Académie des Sciences Morales et Politiques depuis 1946, est élu à l'Académie Française en 1962.
Il sera nommé « Juste parmi les nations » en 1988.

 

 

 

 

 

 

Fermer