Fermer

 

Les impressionnistes - Camille Pissarro « Jeune fille à la baguette » 1881

Timbre : Courant / moderne


Peinture : les impressionnistes

 

 

Oblitération 1er jour à Paris le 21 janvier 2006
Cachet premier jour créé par : Guy Coda

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 21 janvier 2006
Vente générale : 6 février 2006
Retrait de la vente : 27 juin 2008
Valeur faciale : LETTRE 20g
Dessinateur : Sylvie Patte et Tanguy Besset

Département concerné par ce timbre : Alpes-Maritimes

Dentelure : Dentelé 11
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 38 x 24 mm
Présentation : carnet de 10 timbres autocollants
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier : N° 3870
Catalogue Spink / Maury : N° 3855
Valeur marchande timbre neuf : 0,51 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,13 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Camille Pissarro

Né en 1830  a Saint-Thomas des Antilles dans une famille bourgeoise, arrive très jeune a Paris. Doué pour le dessin, il décide de se consacrer à la peinture à partir de 1855 après une rencontre avec le peintre danois A.Melbye. Il fait rapidement la connaissance de Corot puis de Monet, et se consacre dans un premier temps  à des travaux d'études en parcourant les rues des villes, ou la campagne. C'est en 1863 qu'il expose pour la première fois au «Salon des refuses»
Pissarro est le premier artiste que l'on peut rattacher réellement au mouvement impressionniste. Dans les annes 1870, c'est en effet l'académisme qui règne dans les salons officiels. De jeunes peintres en rébellion contre ce formalisme des salons, dont Pissarro, exposent leurs oeuvres, dans l' atelier du photographe Nadar.
L'une des toiles de Monet, «Impression, Soleil levant», déchaîne  la critique.
La nouveauté de l'impressionnisme tient dans le fait que le style et la technique picturale dissocient les formes et les couleurs pour imposer de multiples nuances aux sujets représentes. Il veut traduire ce que l'oeil perçoit, sans qu'aucun préjuge ne vienne influencer la vision.
Ce sont les expériences réalisées sur les couleurs et le  chromatisme par le chimiste Chevreul, dont ces peintres s'inspirent  pour montrer dans leurs tableaux que les ombres ne sont pas noires ou grises mais colorées.
Cet équilibre obtenu entre la vision et l'émotion est l'un des grands principes de l'impressionnisme.

 

 

 

 

 

Fermer