Fermer

 

Pont de la Guillotière à Lyon

Timbre : Courant / moderne


Monuments

 

 

 

Vente générale : 25 décembre 1939
Retrait de la vente : 28 novembre 1940
Valeur faciale : 90 c
Graveur : Achille Ouvré

Dessinateur : Achille Ouvré
Département concerné par ce timbre : Rhône
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun violet
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 4.000.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 450
Catalogue Spink / Maury : N° 450
Valeur marchande timbre neuf : 0,31 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,19 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,25 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Pont de la Guillotière à Lyon 

pont-guill (Image Wikipédia)

 

Pont de la Guillotière

Le 1er pont de bois date du XI° siècle, il s'écroula en 1190 au passage des armées en croisade de Philippe Auguste, Richard Cœur de Lion et Conrad de Bavière qui mourut dans la chute. A l'époque, le fleuve était au moins 2 fois plus large qu'aujourd'hui.
La construction du pont en pierre dura près de 4 siècles, jusqu'en 1720. Le pont mesurait alors 526 m contre 205 actuellement. Il arrivait au milieu de la rue de la Barre, frontière avec droit de passage à payer (d'où le nom de la rue).
Le 01.09.1944 les Allemands font sauter le pont. Destruction partielle d'une arche sur huit. Le 21.04.1953 le Conseil Municipal présidé par Edouard Herriot entérine la décision de détruire le pont qui venait d'être réparé et de le remplacer par un plus moderne, un pont provisoire en bois est construit un peu en aval. En 1954, inauguration du nouveau pont, long de 205,45 m, avec une chaussée de 21 m et deux trottoirs de 4,50 m.

 

 

 

 

 

 

Fermer