Fermer

 

Gaston Monnerville (1897-1991), Originaire de Guyane, avocat, résistant, homme politique et président du sénat

Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Paris  au Carré d'Encre et au Salon Philatélique d'Automne à Paris Expo et à Cayenne le  5 novembre 2011.'
Cachet premier jour créé par : Sophie Beaujard

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au Salon Philatélique d'Automne à Paris Expo et à Cayenne le 5 novembre 2011.'
Vente générale : 7 novembre 2011.
Retrait de la vente : 31 aout 2012.
Valeur faciale : 0.60 €
Graveur : Sarah Bougault

Dessinateur : Sarah Bougault
Département concerné par ce timbre : Guyane
Dentelure : Dentelé
Couleur : Polychromie
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.000.000
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier : N° 4628
Catalogue Spink / Maury : N° 4549
Valeur marchande timbre neuf : 0,43 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,11 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


Gaston Monnerville

est né à Cayenne (Guyane) en 1897 de parents originaires de Case-Pilote (Martinique). Ses grands-parents étaient esclaves.
Il quitte la Guyane en 1912 afin de poursuivre ses études en France. Au lycée Pierre-de-Fermat puis à la faculté des lettres et de droit de Toulouse.
Reçu avocat, il s'inscrit au barreau, d'abord à Toulouse (1918) puis à Paris (1921).
En 1931, il se faire connaître dans l'affaire Galmot, en faisant acquitter à Nantes 14 Guyanais accusés sans preuve du meurtre de l'homme d'affaires et aventurier Jean Galmot. Ce triomphe lui vaut d'être élu député radical de la Guyane en 1932.
En 1937, il entre au gouvernement comme sous-secrétaire d'État aux Colonies. Monnerville est élu représentant de la Guyane au Conseil national de la République (Sénat) en 1946.Il en devient le président l'année suivante
Réélu dans le Lot en 1948, et maintenu président de la haute assemblée, il est écarté de la candidature à la présidence de la République du fait de sa couleur et c'est René Coty qui est élu à sa place en 1953.
Menant sa carrière politique locale dans le Lot, Gaston Monnerville restera président du Sénat pendant 21 ans, jusqu'en 1968.

 

 

 

 

 

 

Fermer