Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Charles
Timbre : Courant / moderne



 

Célébrités du XV siècle timbres de 1946

 

 

 

Charles VII (1403-1461) roi de France de 1422 à 1461


Vente générale : 28 octobre 1946.
Retrait de la vente : .14 mars 1947
Valeur faciale : 10 f + 6 f
Graveur : Charles Paul Dufresne

Dessinateur : Jean Fouquet
Département concerné par ce timbre : Paris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : rouge
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.200.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 770
Catalogue Maury Timbres français : N° 770
Valeur marchande timbre neuf : 0,70 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,42 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,65 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


 


Charles VII

est devenu roi en 1422 en pleine guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, compliquée d'une intervention militaire anglaise victorieuse depuis la bataille d'Azincourt (1415). Chef de fait du parti armagnac, il est déshérité par son père au traité de Troyes (1420) au profit du roi Henri V d'Angleterre puis du fils de ce dernier, Henri VI. Replié au sud de la Loire, le « roi de Bourges », comme on le surnomme par dérision, voit sa légitimité et sa situation militaire s'arranger nettement grâce à l'intervention de Jeanne d'Arc. Celle-ci délivre Orléans et conduit Charles VII à la cérémonie du sacre à Reims.
Charles VII reprend foi en lui-même et vole dès lors de succès en succès, servi par des conseillers efficaces et... une autre femme dont il fait la première maîtresse officielle d'un roi de France, Agnès Sorel, d'où son surnom : le Bien Servi.
Ses conseillers, souvent mal récompensés par leur souverain, vont rendre à la France sa place au coeur de l'Europe occidentale, engager sa modernisation administrative et chasser les Anglais, mettant fin pour de bon à la guerre de Cent Ans.
Souvent critiqué par la postérité pour avoir ralenti la reconquête de la France commencée par Jeanne d'Arc et pour l'avoir abandonnée à son sort après la victoire, Charles la fait néanmoins réhabiliter solennellement en 1456 et laver de toute accusation d'hérésie. Achevant de chasser les Anglais du royaume, il s'emploie également à rétablir l'économie grâce à Jacques Cœur.
Texte créé à partir de plusieurs documents

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net