Fermer

 

Dupleix (1697-1763) gouverneur général des établissements français de l'Inde

Timbre : Courant / moderne


Célébrités du XVIIIéme siècle 1949

 

 

 

Vente générale : 14 novembre 1949
Retrait de la vente : 18 mars 1950
Valeur faciale : 15 f + 5 f
Graveur : Raoul Serres

Dessinateur : Raoul Serres

Département concerné par ce timbre : Nord
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : rouge
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 1.425.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 857
Catalogue Spink / Maury : N° 857
Valeur marchande timbre neuf : 1,38 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,88 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 1,56 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


Joseph-François Dupleix

né le 1er janvier 1697 à Landrecies et mort le 10 novembre 1763 à Paris, fut gouverneur de Pondichéry et commandant général des établissements français de l'Inde.
En 1720, il est nommé membre du Conseil supérieur de Pondichéry et commissaire des guerres. Il fait preuve d'un sens réel des affaires publiques et s'acquitte de ses fonctions avec un talent certain. Unissant le commerce à l'administration, il spécule habilement pour son compte et acquiert en peu de temps une grande fortune. En 1730, il est nommé super-intendant des affaires françaises à Chandernagor qu'il relève de sa ruine. Sous son administration énergique, la ville prospère et accroît son importance.
Il obtient en 1742 le poste de gouverneur de Pondichéry et commandant général des établissements français de l'Inde. Son ambition désormais est d'acquérir pour la France de vastes territoires en Inde.
Les directeurs de la compagnie, sur la foi de rapports tronqués, forcent le gouvernement d'envoyer en Inde un commissaire spécial, Charles Godeheu, avec l'ordre de remplacer Dupleix et de le renvoyer en France, à la surprise des Indiens de Pondichéry et à la joie des Anglais de Madras. Ce qui restait du travail de Dupleix fut donc ruiné en un instant, et lui-même fut obligé d'embarquer pour la France, le 12 octobre 1754 à la grande joie des Anglais
Dupleix meurt dans l'oubli, l'indigence, la misère et l'humiliation le 10 novembre 1763 à Paris
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer