Fermer

Claude
Timbre : Courant / moderne


 

Les personnages célèbres

 

 

 

Claude Chappe (1763-1805) inventeur de la télégraphie aérienne.


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au bureau temporaire du congrès
Vente générale : 13 juin 1949.
Retrait de la vente : .10 septembre 1949
Valeur faciale : 10 f
Graveur : Achille Ouvré

Dessinateur : Achille Ouvré
Département concerné par ce timbre : Sarthe
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : rouge
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.900.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 844
Catalogue Maury Timbres français : N° 844
Valeur marchande timbre neuf : 0,63 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,38 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,60 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Chercheurs, inventeurs, scientifiques

 


Claude Chappe

(né le 25 décembre 1763 à Brûlon (Sarthe). Dans son cabinet il réalise diverses expériences concernant notamment l'électricité statique. Il invente un électromètre, puis il s'intéresse à divers systèmes de transmission de messages par voie aérienne.
A la Révolution la rapidité des communications est primordiale et Claude Chappe poursuit ses travaux expérimentaux de transmission de signaux..
Le 2 et 3 mars 1791, il réussit à transmettre un premier message de Brûlon à Parcé, sur une distance de 14 km, avec un système à cadrans. Devant le succès de l' expérience, son frère Ignace, membre de l'Assemblée Législative, le fait venir à Paris pour y poursuivre ses recherches. Une nouvelle expérience réussit et il est nommé «Ingénieur thélégraphe» avec charge de construire une première ligne de Paris à Lille.
La ligne est opérationnelle le 30 avril 1794. et le 30 août de cette même année une dépêche annonçe la prise de Condé-sur-Escaut : «Condé être restitué à République, reddition ce matin 6 heures »
La nation manque d'argent et le télégraphe est sur le point d'être abandonné. Pour le sauver Claude Chappe cherche d'autres ressources. Il suggère ainsi la transmission des résultats de la Loterie Nationale : ce sont eux qui permettront la survie des lignes. Affaibli physiquement et moralement par 10 ans de recherches et de luttes, Claude Chappe se donnera la mort, en 1805, en se jetant dans un puits à 42 ans.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net