Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mise à jour le : 25/10/2023

Les pionniers de l'aviation - Jules Védrines (1881-1919)


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2010

Listage des timbres de l'année 2010

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, St Denis, Mérignac, Maillebois, Bouy et Champagné le 15 et 16 octobre 2010
Cachet premier jour créé par : James Prunier

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, St Denis, Mérignac, Maillebois, Bouy et Champagné le 15 et 16 octobre 2010
Vente générale : 18 octobre 2010
Retrait de la vente : 29 juillet 2011
Valeur faciale : 0.58 €
Affranchissement le plus courant : Lettre jusqu'à 20gr pour la France, Andorre et Monaco
Création : Jame’s Prunier
Mise en page: Atelier Didier Thimonier
Département concerné par ce timbre : Seine-Saint-Denis
Dentelure : 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 26 x 40 mm
Quantité émis : 1.800.000
Présentation : Bloc feuillet de 6 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 4508
Catalogue Spink / Maury France : N° 4426
Catalogue Michel : N° FR 4981
Catalogue Scott : N° FR 3901d
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,56 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,39 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Avions, bateaux, trains,voitures, motos, vélos

 


Informations sur le sujet du timbre

Jules Charles Toussaint Védrines

né à la Plaine Saint-Denis le 21 décembre 1881 et mort le 21 avril 1919, est un aviateur français.
Jules Védrines fut d'abord un ouvrier, puis un metteur au point aux Usines Gnôme (Moteur), avant de devenir mécanicien du pilote-acteur anglais, Robert Loraine. Cette expérience lui donne le désir de devenir aviateur. Il passe son brevet de pilote le 7 décembre 1910 à Pau.
Le 11 mars 1911, il effectue à bord d'un Morane-Borel le vol Toulouse-Carcassonne et devient ainsi le première aviateur de l'Aude
Le 13 janvier 1912, il bat le record de vitesse pure en avion : sur un « Déperdussin », il atteint la vitesse de 145,161 km/h.
Pendant la Première Guerre mondiale, il est mobilisé dans l'aviation. Il signe ses avions d'une tête de vache ou de l'inscription « la vache », sans doute en souvenir de ses origines limousines et aussi peut-être en guise de provocation. Il se spécialise dans des missions difficile
Après la Première Guerre mondiale, il est décoré pour ses talents d'instructeur.
Il meurt à Saint-Rambert-d'Albon le 21 avril 1919, avec son mécanicien Guillain, lors de l'inauguration de la ligne Paris-Rome, à bord d'un bimoteur Caudron C-23 rempli de 1 600 litres d'essence. Il est enterré au cimetière parisien de Pantin après des funérailles grandioses.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 6 926 980 fois depuis le 1er mai 2022