Fermer

Capitales européennes Paris (Opéra Garnier)


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2010

Listage des timbres de l'année 2010

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au Salon d'Automne le 4 novembre 2010
Cachet premier jour créé par : Stéphane Humbert-Basset

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au Salon d'Automne le 4 novembre 2010
Vente générale : 8 novembre 2010
Retrait de la vente : 29 juillet 2011
Valeur faciale : 0.58 €
Dessinateur : Stéphane Humbert-Basset

Département concerné par ce timbre : Paris

Dentelure : Dentelé
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40 x 30 mm
Quantite émis : 2.150.000
Présentation : Bloc feuillet de 4 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 4516
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 4436
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,58 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,28 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Villes, places, rues

 


Informations sur le sujet du timbre

L'Opéra de Paris

est une institution publique parisienne dont l'histoire s'étend, sous des appellations diverses, de l'Ancien Régime (1669) à nos jours. L'Opéra produit, pour leur représentation dans les différentes salles qu'elle occupe au cours de son histoire, des oeuvres lyriques, chantées par des artistes lyriques, autrefois attachés à la troupe permanente, désormais invités, et des ballets, dansés par les membres de la compagnie de ballet, et accompagnés par les musiciens de l'orchestre symphonique de l'Opéra.
Depuis la fin du xxe siècle, l'activité de l'Opéra de Paris s'organise entre les deux salles de l'opéra Garnier (inauguré en 1875) et de l'opéra Bastille (inauguré en 1990). Dans le langage courant, le terme « opéra de Paris » désigne souvent le palais Garnier au sens architectural du terme.
Entre 1939 et 1990, l'institution comprenait également l'Opéra-Comique (salle Favart) sous l'appellation de Réunion des théâtres lyriques nationaux.

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 2 764 655 fois depuis le 1er mai 2022