Fermer

 

Rochefort-en-Terre, Morbihan, village préféré des français en 2016

Timbre : Courant / moderne


série - Village préféré des français

 

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et à Rochefort-en-Terre le 14 juin 2017
Cachet premier jour créé par : Stéphanie Ghinéa

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et à Rochefort-en-Terre le 14 juin 2017
Vente générale : 15 juin 2017.
Retrait de la vente : 31 mars 2018.
Valeur faciale : 0.73 €
Affranchissement : Lettre verte jusqu'à 20g pour la France, Monaco, Andorre 
Graveur : Elsa Catelin

Dessinateur : Elsa Catelin

Département concerné par ce timbre : Morbihan
Dentelure : Dentelé 13 x 13¼
Couleur : polychromie
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 1.000.032.
Bande phosphore : 1 bande à droite
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5155
Valeur marchande timbre neuf : 0,38 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Villes, places, rues

 


Rochefort-en-Terre

est sans aucun doute l'une des plus belles « Petites cités de caractère » de Bretagne. Ses remparts, son château et ses demeures anciennes invitent à un voyage dans le temps. 
Au milieu des landes et des bois, le village se dresse sur un éperon rocheux de schiste. Ses maisons à encorbellement et à colombage rappellent que Rochefort a été une cité prospère gérée par des seigneurs riches et puissants.
Au XVe siècle, Jean IV de Rieux-Rochefort, conseiller du duc de Bretagne François II, défendit les frontières du duché face au royaume de France, à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier (1488) où les Bretons furent vaincus par les troupes du roi Charles VIII. En représailles, le roi de France fit détruire de nombreuses forteresses, dont celle de Rochefort. A la mort du duc, Jean IV devint tuteur d'Anne de Bretagne , celle-ci le dédommagea de la destruction de ses biens par une somme de 100 000 écus d'or.
Bâti au XIIe siècle, le château de Rochefort traversa les siècles, subissant deux autres destructions dont la dernière, à la Révolution française, lui fut fatale. 
La petite cité a été élue « Le Village préféré des Français 2016 » lors de l'émission de France 2 animée par Stéphane Bern. 
Texte Véronique van den Broek

 

 

 

 

 

 

Fermer