Fermer

Barrage de Donzère Mondragon

 

vente anticipée : Oblitération 1er jour à Bollène-Ecluse le 6 octobre 1956
Retrait de la vente : 23 février 1957
Valeur faciale : 12 f
Graveur : Robert Cami
Dessinateur ou mise en page: Robert Cami
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : ardoise et brun
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 2.590.000
Catalogue Yvert et Tellier numéro : N° 1078
Catalogue Spink / Maury numéro : N° 1078
Valeur marchande timbre neuf : 0,44 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,25 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,28 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

Le barrage de Donzère-Mondragon

(ou barrage André-Blondel) est un barrage hydroélectrique situé sur un canal parallèle au Rhône dans le sud de la France. Construit entre 1948 et 1952, sur le canal de Donzère-Mondragon, à Bollène (Vaucluse), il est doté d'une écluse pour permettre son franchissement aux bateaux. Conçu par l'architecte Théodore Sardnal, il fut inauguré le 25 octobre 1952 par le Président de la République française Vincent Auriol,
Avec une puissance de 348 mégawatts, et une capacité de production annuelle de 2 140 gigawatts-heures, il est le plus productif du Rhône et assure 13 % de la production hydroélectrique de la Compagnie nationale du Rhône (filiale privée du groupe Suez, indépendante d'Électricité de France) soit environ la consommation annuelle de Lyon.
La puissance de 348 mégawatts de la centrale est répartie sur six alternateurs entraînés par des turbines Kaplan de 59 mégawatts chacune, avec un débit maximum turbinable de 1 980 m3/s.
L'écluse de Bollène assure le passage des bateaux à travers le barrage. Cette écluse est celle dont la hauteur entre l'aval et l'amont est la plus grande de France, 23 mètres.
Source Wikipédia

 

 

 

 

Fermer