Fermer

Maurice Bourdet (1902-1944), journaliste, 60ème anniversaire de sa naissance

 

vente anticipée : Oblitération 1er jour à Marseille et Paris le 17 février 1962
Retrait de la vente : 21 juillet 1962
Valeur faciale : 30 c
Graveur : Jean Pheulpin
Dessinateur ou mise en page: Jean Pheulpin
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : gris
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 5.970.000
Catalogue Yvert et Tellier numéro : N° 1329
Catalogue Spink / Maury numéro : N° 1329
Valeur marchande timbre neuf : 0,08 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

Maurice Bourdet

né à Marseille le 9 avril 1902 et mort à Brême (Allemagne) le 19 novembre 1944, fut un pionnier de la presse radiodiffusée et un militant de la Résistance française.
Avant-guerre, Bourdet est rédacteur en chef du Journal parlé du Poste Parisien. Pendant l'Occupation, il refuse de mettre sa popularité et son talent au service de la Collaboration.
Sa maison de Versailles devient un lieu de réunions de résistants. À la demande de Robert Guédon, Bourdet, aidé de Jacques Dhont, François de La Noë et Jacques Lecompte-Boinet, prépare de futures émissions radiophoniques clandestines, Paul Dussauze ayant conçu un émetteur clandestin en principe capable de déjouer la goniométrie ennemie.
Maurice Bourdet échappe au coup de filet qui coiffe Combat Zone Nord. Ayant poursuivi ses activités de résistant, il est arrêté et emprisonné à Compiègne.
Déporté en Allemagne le 15 juillet 1944, Maurice Bourdet meurt au camp du chantier naval de Bremen-Farge, kommando du KL Neuengamme.
Source Wikipédia

 

 

 

 

Fermer