Fermer

Henri Becquerel (1852-1908) prix Nobel de physique 1903

 

Retrait de la vente : 24 mai 1946
Valeur faciale : 2 f + 3 f
Graveur : Pierre Munier
Dessinateur ou mise en page: Pierre Munier
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : violet
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 2.225.000
Catalogue Yvert et Tellier numéro : N° 749
Catalogue Spink / Maury numéro : N° 749
Valeur marchande timbre neuf : 0,10 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,06 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,09 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

Antoine Henri Becquerel

(15 décembre 1852, Paris2 - 25 août 1908, Le Croisic, France) est un physicien français. Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 1903 (partagé avec Marie Curie et son mari Pierre Curie).
Il effectue ses études au Lycée Louis-le-Grand. En 1872, il entre à l'École polytechnique, puis en 1874 obtient l'école d'application des Ponts et Chaussées. Il obtient son diplôme d'ingénieur en 1877, et s'oriente vers la recherche. Ses premiers travaux concernent l'optique, puis il s'oriente à nouveau à partir de 1875 vers la polarisation. En 1883, il étudie le spectre infrarouge des vapeurs métalliques, avant de se consacrer en 1886, à l'absorption de la lumière par les cristaux. Il finit par soutenir sa thèse de doctorat en 1888 (Recherches sur l'absorption de la lumière).
En 1896, Becquerel découvre la radioactivité par hasard, alors qu'il fait des recherches sur la fluorescence des sels d'uranium. C'est en observant une plaque photographique mise en contact avec le matériau qu'il s'aperçoit qu'elle est impressionnée même lorsque le matériau n'a pas été soumis à la lumière du Soleil : le matériau émet son propre rayonnement sans nécessiter une excitation par de la lumière. Ce rayonnement fut baptisé hyperphosphorescence. Il annonce ses résultats le 2 mars 1896, avec quelques jours d'avance sur les travaux de Silvanus P. Thompson qui travaillait en parallèle sur le même sujet à Londres.
Par ailleurs, l'unité physique de la radioactivité, le becquerel (Bq) fut nommée d'après lui.
Source Wikipédia

 

 

 

 

Fermer