Fermer

La Croisette à Cannes

 

Retrait de la vente : 15 novembre 1947
Valeur faciale : 6 f
Graveur : Pierre Gandon
Dessinateur ou mise en page: Pierre Gandon
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : rouge
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 16.350.000
Catalogue Yvert et Tellier numéro : N° 777
Catalogue Spink / Maury numéro : N° 777
Valeur marchande timbre neuf : 0,36 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,23 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,14 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

La Croisette

est le boulevard longeant la baie de Cannes, aménagé sur l'ancien chemin littoral appelé alors « chemin de la petite croix ». La Croisette est surtout connue grâce au Festival de Cannes et au Palais des Festivals dont les célèbres marches descendent jusqu'à elle.
La tradition veut que ce nom soit dû à la présence d'une petite croix à la pointe du cap et que les Cannois vénéraient et où les confréries de pénitents se rendaient en procession chaque année.
En 1853, Marius Barbe, maire de Cannes, demande à l'Etat la concession de la bande littorale pour y aménager une promenade. En 1856, les 26 propriétaires riverains, jusqu'alors opposés au projet, décident de construire un chemin de 5 m de largeur, du ruisseau de la Foux à la pointe Croisette, en prenant à leur charge les 5/6 des frais. Un arrêté préfectoral autorise les travaux le 14 janvier 1857. Le conseil municipal vote le projet le 24 janvier 1859. Le chemin est classé chemin vicinal en 1860. La voie carrossable est livrée le 14 mars 1863. Ces aménagements permettent la construction en 1864 de l'Hôtel Gonnet, du Grand Hôtel, du Cercle Nautique et d'une quinzaine de villas. Par délibération municipale du 22 septembre 1866, la Croisette prend le nom de boulevard de l'Impératrice. Après la 2e guerre mondiale la plupart des grands établissements sont reconstruits. Le Cercle Nautique est remplacé par le Palais des festivals en 1949.
Source Wikipédia

 

 

 

 

Fermer