Fermer

Hyacinthe

 

Hyacinthe Vincent (1862-1950) - Médecin militaire bacteriologiste


vente anticipée : Oblitération 1er jour à Bordeaux le 2 juin 1962
Retrait de la vente : 24 novembre 1962.
Valeur faciale : 50 c + 20 c
Graveur : Jacques Combet
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu vert et noir
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 1.600.000
Catalogue Yvert et Tellier numéro: N° 1350
Catalogue Maury numéro: N° 1350
Valeur marchande timbre neuf : 1,71 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 1,59 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 

Informations complémentaires
Hyacinthe Vincent (1862-1950) - Médecin militaire bacteriologiste 

Jean Hyacinthe Vincent (Image Wikipédia)

 

Jean Hyacinthe Vincent

est à la fois médecin militaire, microbiologiste et épidémiologiste. Il est connu principalement pour ses travaux sur l'angine ulcéro-membraneuse, la fièvre typhoïde et la gangrène gazeuse
Entre 1891 et 1896, le Docteur Vincent, médecin général inspecteur de l'armée est affecté au laboratoire de l'hôpital du Dey, à Alger. Il y découvre le bacille Fusiformis fusiformis qui associé à des spirilles est à l'origine de l'angine unilatérale, ulcéreuse, plus communément appelée «Angine de Vincent». En 1912, il vaccine avec succès, le contingent français d'Afrique du Nord contre la typhoïde grâce à un vaccin mis au point en 1896 par Almroth Wright en Angleterre et en 1909 par lui-même et André Chantemesse en France.
De 1915 à 1924 il est Médecin inspecteur, puis médecin inspecteur général (1917) et médecin inspecteur permanent d'hygiène de l'Armée. Il est élu membre de l'Académie des Sciences en 1922, dont il sera le président en 1941. Jean-Hyacinthe Vincent est décédé à Paris le 23 novembre 1950 , il est enterré à Paris au cimetière du Père Lachaise.

 

 

 

 

Fermer