Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 10/02/2024

Au pays des Merveilles
Artisanat : la Porcelaine

Sèvres


D'après photos

Timbre : Adhésif



Voir tous les timbres adhésifs de l'année 2019

Listage des timbres de l'année 2019

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 4 octobre 2019
Cachet premier jour créé par : Christelle Guénot

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 4 octobre 2019
Vente générale : 7 octobre 2019
Retrait de la vente : 31 octobre 2022
Valeur faciale : Sans (Validité permanente)
Valeur fiducière à la date d'émission : 0.88 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Création : Christelle Guénot

Mise en page : Christelle Guénot

Dentelure : Dentelé 11¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 26 x 24 mm
Quantité émis : 3.000.000.
Présentation : carnet de 12 timbres-poste autocollants
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1787
Catalogue Michel : N° FR 7468
Catalogue Scott : N° FR 5736
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,63 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Informations sur le sujet du timbre

La Manufacture nationale de Sèvres

est l'une des principales manufactures de porcelaine européennes. Elle est située à Sèvres, dans le département des Hauts-de-Seine, en France.
En 1740, la Manufacture de Vincennes est fondée, grâce au soutien de Louis XV et de Madame de Pompadour, afin de concurrencer les productions de Chantilly et de Meissen. En 1756, la manufacture est transférée à Sèvres dans un bâtiment construit à l'initiative de Madame de Pompadour, à proximité de son château de Bellevue.
Long de 130 mètres et haut de quatre étages, il est édifié entre 1753 et 1756. Face à la manufacture est aménagée une demi-lune pour permettre le stationnement des carrosses des visiteurs.
Au rez-de-chaussée, le bâtiment renfermait les réserves de terres, le bucher et les dépôts de matières premières. Le premier étage abritait les ateliers de moulage, de plâtrerie, de sculpture et de gravure ainsi que les fours. Au deuxième étage se trouvaient les sculpteurs, tourneurs, réparateurs et garnisseurs. Enfin, l'étage sous comble abritait les peintres, doreurs, animaliers et figuristes.
Toujours en activité, la manufacture poursuit l'édition d'objets créés depuis 1740. Sa production est aussi largement orientée aujourd'hui vers la création contemporaine.
De 1800 à 1847, la manufacture prend son essor et acquiert sa renommée internationale sous la direction d'Alexandre Brongniart, nommé par Claude Berthollet.
En 1875, la manufacture est déplacée dans des bâtiments spécialement construits par l'État français, en bordure du parc de Saint-Cloud. C'est toujours dans ces lieux, classés monument historique, que la production se poursuit.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 899 026 fois depuis le 1er mai 2022