Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 30/04/2024

Fleurs et Douceurs

Fleur et bonbons d'anis


Timbre : Adhésif



Voir tous les timbres adhésifs de l'année 2022

Listage des timbres de l'année 2022

 

Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS le 6 et 7 mai 2022
Cachet premier jour créé par : Isabelle Simler

 

Premier jour : Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS le 6 et 7 mai 2022
Vente générale : 9 mai 2022
Retrait de la vente : 31 mai 2024
Valeur faciale : Sans (Validité permanente)
Valeur fiducière à la date d'émission : 1.16 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Création : Isabelle Simler

Mise en page : Isabelle Simler

Dentelure : 11¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 24 X 38 mm
Quantité émis : 4.500.000.
Présentation : Carnet de 12 timbres-poste autocollants
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 2138
Catalogue Michel : N° FR 8178
Catalogue Scott : N° FR 6218
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,63 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Fleurs, arbres, plantes, champigons, forêts, jardins

 


Informations sur le sujet du timbre

La dragée

En France, elle est créée en 1220 par un apothicaire (les seuls autorisés à faire commerce du sucre) de la cité de Verdun, qui cherche un moyen de faciliter la conservation et le transport des amandes qu'il utilise. Il a alors l'idée de les enrober de sucre et de miel durcis à la cuisson, faisant de Verdun un important centre de fabrication et le symbole de la ville.
En 1750, un confiseur parisien, Pecquet, invente une dragée lisse en faisant cuire du sirop de sucre autour d'une amande dans des bassines qu'il fait tourner toute une journée. Ce dragiste, créateur de la dragée moderne, devient le fournisseur officiel de la Cour au point que Paris détrône la capitale des dragées, Verdun. En 1777, une ordonnance royale retire le privilège du commerce du sucre aux apothicaires pour le remettre aux confiseurs. Le procédé de fabrication est modernisé vers 1840 par Moulefarine qui invente l'ancêtre de la turbine à dragée qui est créée à la fin du XIXe siècle par les confiseurs Peysson, Jacquin et Delaborde. L'ère industrielle sonne la fin des dragistes artisans
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 684 872 fois depuis le 1er mai 2022