Fermer

 

Basilique Sainte-Anne d'Auray


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1981

Listage des timbres de l'année 1981

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Auray le 4 juillet 1981

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Auray le 4 juillet 1981
Vente générale : 6 juillet 1981
Retrait de la vente : 4 juin 1982
Valeur faciale : 2 f 20
Graveur : Georges Bétemps

Dessinateur : Georges Bétemps

Département concerné par ce timbre : Morbihan
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : noir et bleu
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm ( image 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : Pas d'information fiable
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 2134
Catalogue Spink / Maury France : N° 2139
Catalogue Michel : N° FR 2274
Catalogue Scott : N° FR 1734
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,26 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,10 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Chateaux, ponts, cathédrale, églises, villas

 


Informations sur le sujet du timbre

Basilique sainte-Anne d'Auray

C'est au 17ème siècle que Sainte Anne d'Auray apparaît plusieur fois à Yvon Nicolazic, un pieux paysan, dans le village de Ker Anna. Puis une pluie d'étoiles tomba sur son champ du Bocenno et sainte Anne réapparue en lui disant : « Yves Nicolazic, ne craignez rien. Je suis Anne, mère de Marie. Dites à votre recteur que dans la pièce de terre appelée le Bocenno, il y a eu autrefois, même avant qu'il n'y eut aucun village, une chapelle dédiée en mon nom. C'était la première de tout le pays. Il y a 924 ans et 6 mois qu'elle est ruinée. Je désire qu'elle soit rebâtie au plus tôt et que vous en preniez soin parce que Dieu veut que je sois honorée en ce lieu - Doué e venn ma vein inouret aman.» Sainte Anne réapparu une nouvelle fois et lui demanda de retrouver une statue millénaire enfouie dans son champs. Quelques moments plus tard, le paysan déterra une vieille statue de bois rongée. 3 jours plus tard, les pèlerins commençaient à arriver en foule pour prier sainte Anne devant la statue.
A longueur d'année, des centaines de milliers de pélerins et visiteurs viennent se ressourcer à Sainte Anne d'Auray. Les 25 & 26 juillet, 35 000 fidèles viennent de toute l'Europe pour participer au «Grand Pardon».

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 156 379 fois depuis le 1er mai 2022