Fermer

 

Gustave Doré, illustration des Contes de Perrault

Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Strasbourg le 18 juin 1983

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Strasbourg le 18 juin 1983
Vente générale : 20 juin 1983.
Retrait de la vente : 16 novembre 1984.
Valeur faciale : 4 f
Graveur : Georges Bétemps

Dessinateur : Gustave Doré

Département concerné par ce timbre : Bas-Rhin
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 6.000.000
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 2265
Catalogue Spink / Maury : N° 2281
Valeur marchande timbre neuf : 0,51 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,26 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Gustave Doré

né le 6 janvier 1832 à Strasbourg et mort le 23 janvier 1883 à Paris dans son hôtel de la rue Saint-Dominique, est un illustrateur, dessinateur, graveur, peintre, sculpteur
Gustave Doré a laissé derrière lui une oeuvre considérable. Dans son catalogue de l'oeuvre de Gustave Doré publié en 1931, Henri Leblanc a recensé 9850 illustrations, 68 titres de musique, 5 affiches, 51 lithographies originales, 54 lavis, 526 dessins, 283 aquarelles, 133 peintures, 45 sculptures...C'est dans l'illustration d'oeuvres littéraires que Doré a le plus brillé.
Il illustre le Rabelais en 1854. C'est un succès extraordinaire. L'année suivante, il illustre de 425 dessins et vignettes les Contes Drôlatiques de Balzac. En 1861, il illustre l'Enfer de Dante. Il continue, illustrant ainsi, avec une imagination fertile, plus de 120 oeuvres dont quelques uns des chefs d'oeuvres de la littérature: Les contes de Perrault (1862), Don Quichotte (1863), Le paradis perdu (1866), La Bible (1866), Les Fables de La Fontaine (1867), deux autres parties de la Divine Comédie de Dante

 

 

 

 

 

 

Fermer