Fermer

 

 

 

Vente générale : 13 novembre 1870
Retrait de la vente : fin novembre 1870
Valeur faciale : 20 c
Graveur : Edouard-Jean Dambourgez

Dessinateur : Léopold Yon

Dentelure : sans
Couleur : bleu
Mode d'impression : Lithographie (feuille de 300)
Format du timbre : 17 x 21 mm (visuel car le timbre était découpé au ciseau )
Quantité émis : 1.000.000
Présentation : Feuille de 300 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 44A
Catalogue Spink / Maury France : N° 44 I
Catalogue Michel : N° FR 41
Catalogue Scott : N° FR 43
Valeur marchande timbre neuf sans gomme : 3250,00 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 6875,00 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 212,50 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Emission de Bordeaux

 

Informations complémentaires
Paris étant assiégé rendant l'impression et la diffusion des timbres impossibles, la poste décide de transférer l'impression à Bordeaux, siège du gouvernement provisoire.
Le manque de temps et de matériel font que les timbres sont imprimés par la méthode de lithographie ce qui engendre des vignettes de qualité médiocre et surtout avec des différences visibles
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Émission de Bordeaux

Le 2 septembre 1870 au matin Napoléon III capitule à Sedan. Dès que la nouvelle est connue à Paris, la foule pénètre à l'Assemblée nationale, puis la République est proclamée à l'hôtel de ville de Paris le 4 septembre.
Le 19 septembre 1870, Paris est assiégée par les Allemands. Devant l'impossibilité de fournir des timbres sur l'ensemble du territoire, l'Hôtel de la Monnaie de Bordeaux est choisi pour imprimer les timbres nécessaires à l'affranchissement du courrier sur le territoire non occupé. Le matériel d'impression étant resté à Paris on décide d'imprimer les nouveaux timbres par le procédé de la lithographie. Ce sont les seuls timbres de la période 1849 à 1900 à être imprimés ainsi. L'émission est désignée par les philatéliste sous le terme «Émission de Bordeaux».
Les timbres doivent ressembler le plus possible aux Cérès utilisés dans Paris.
On fit appel à M. Léopold YON qui réalise quelques modifications et simplifie le dessin. C'est le type II du 20 centimes. Les résultats ayant été jugés nettement supérieurs aux précédents, M.Léopold YON fut chargé d'exécuter la série complète des valeurs du 1 centime au 80 centimes qui sortirent, pour la plupart, courant décembre 1870. Il commença par le 1 centime qui fut copié sur le modèle des petites valeurs de l'émission au type Napoléon III .
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 898 898 fois depuis le 1er mai 2022