Page suivante

 

Timbres pour colis postaux

 

Les colis postaux trouvent leurs origines dans la convention du 3 novembre 1880 par laquelle l'exploitation postale était étendue aux objets de faible poids.
L'affranchissement des colis était réalisé par un bulletin d'expédition qui couvrait les frais de transport d'une gare à l'autre. Le transport des colis était fait au nom et sous contrôle de la poste.
Ces bulletins sont des entiers postaux divisé en deux groupes : les bulletins d'expédition et les avis d'encaissement.Les premiers timbres sont apparus en 1892
Les différentes prestations se décomposaient comme suit

Le timbre pour la prestation de base :
transport d'une gare de départ à une gare d'arrivée
A cette prestation pouvait s’ajouter des suppléments

Le timbre apport à la gare :
pour les localités qui étaient dépourvues de gare ont laissait le colis dans un lieu de dépôt d'où il était acheminé à la gare la plus proche. (Avant le 1 avril 1939). Le tarif varie en fonction du poids, les timbres sont toujours bruns sur jaune
Apport à la gare d'un colis déposé dans un bureau de Paris, le principe est le même que ci-dessus mais appliqué à Paris avec une restriction concernant le poids. (Convention du 19 décembre 1925) les timbres sont bruns sur jaune. Suppression de la taxe le 1 avril 1939

Le timbre pour livraison à domicile:
après le 1 avril 1939 car avant ce service était inclus dans un entier postal spécifique. Après la suppression de ces entiers des timbres remplacés la taxe. Les échelons déterminent le tarif avec une couleur pour chaque timbre 1er échelon timbre brun, 2em échelon timbre bleu, 3em échelon timbre vert

Le timbre valeur déclarée:
si la valeur du colis est supérieure au maximum prévu dans le règlement l'expéditeur déclare une valeur matérialisée par autant de timbres qu'il faut pour atteindre la valeur. En cas de perte le remboursement est égal à la valeur déclarée

Livraison par exprès
Livraison par exprès, le but étant de faire livrer le colis par porteur spéciale dès l'arrivée en gare de destination. Il s'agit du même tarif que pour les colis « apport à la gare » donc les timbres ont la même valeur faciale et sont brun sur jaune. Après le 1 avril 1939 on a utilisé des timbres de livraison à domicile de couleur verte

Le timbre remboursement:
La possibilité d'envoyer des colis contre remboursement existe depuis 1881. La taxe était dans un premier temps portée sur des bulletins d’expédition, puis sur les avis d'encaissement et enfin payée à l'aide de timbres après le 1 avril 1939

Le timbre intérêt à la livraison:
il s'agit d'une garantie contre un éventuel retard des chemins de fer. Si l'expéditeur fait une déclaration d'intérêts à la livraison l'indemnité est triplée par rapport à l'indemnité prévue par la convention entre la poste et les chemins de fer. Des échelons par tranche sont matérialisés par des timbres de couleur lilas. Cette taxe sera supprimée la 1er janvier 1946

Le timbre colis encombrants:
jusqu'au 1er septembre 1934 les colis encombrants n'étaient pas soumis à une taxation particulière. Le décret du 30 juillet 1934 créé une taxe et définit les modalités de tarification. Les timbres qui matérialisent cette taxe sont bleus .

 

 

 

Timbres pour colis année 1892

1892 naissance officielle du timbre pour colis postaux. Le 1er juillet les timbres ont pu être utilisés pour l’expédition des colis postaux. Ces timbres ont été d’abord imprimés par Chaix puis par Dupond. Ils ont également été imprimés par des imprimeurs privés d’où des différences de dentelures. .

 

timbre
Colis N° 1
timbre
Colis N° 2
timbre
Colis N° 3
timbre
Colis N° 4

 

timbre
Colis N° 5
timbre
Colis N° 6
timbre
Colis N° 7
timbre
Colis N° 8

 

Timbres pour colis année 1901

Timbres non émis. Ces timbres, qui n’étaient pas prévus pour un usage postal, devaient servir pour taxer les colis du tarif grande vitesse. Ils n’ont pas été utilisés et ont été détruits sauf quelques un

 

timbre
Colis N° 9A
timbre
Colis N° 9B
timbre
Colis N° 9C
timbre
Colis N° 9D

 

timbre
Colis N° 9E
timbre
Colis N° 9F

 

Page suivante