Page suivante

 

Timbres préoblitérés de la poste français

 

Pour expédier certaines catégories de documents (imprimés ou échantillons) en grand nombre et pour éviter le travail long et pénible de l’affranchissement, les postiers ont utilisé des timbres oblitérés par avance.
Les premiers utilisés serait des timbres Napoléon 1 c dentelés ont connaît également des Napoléon laurés et des Bordeaux 2 c. De même des Napoléon laurés à 20 c furent utilisés par l’agence Havas pendant la commune de Paris. Les dépêches étaient envoyées vers les quotidiens de provinces à la dernière minute (pour des informations les plus récentes possible). Ces dépêches étaient envoyées sous enveloppes affranchies à 20 c.Ces lettres sont rarissimes.
En 1892 la poste fit réaliser une enquête concernant les possibilités de fraudes dans l’affranchissement des imprimés et les conclusions de cette enquête conduisirent la poste à créer un timbre spécial pour cet usage. Le timbre préoblitéré était né.
Toujours en raison de la longueur du travail d’affranchissement les timbres sont oblitérés à l’avance à l’aide d’une roulette. La première surcharge comporte 4 lignes et la deuxième 5 lignes. Très peu de sociétés ont utilisées ces timbres. Les utilisateurs les plus connus sont « Au bon marché », « Comptoir national d’Escompte » et quelques autres entreprises.

 

 

Timbres de type Sage préoblitérés 1ère série

Utilisation de janvier à mars 1893 surcharge sur 4 lignes. Le 75 c violet sur orange n’existent qu’en surcharge horizontale (1 seul exemplaire connu).

 

timbre
PRE OB N° 1
timbre
PRE OB N° 2
timbre
PRE OB N° 3
timbre
PRE OB N° 4

 

timbre
PRE OB N° 5
timbre
PRE OB N° 6
timbre
PRE OB N° 7
timbre
PRE OB N° 8

 

timbre
PRE OB N° 9
timbre
PRE OB N° 10
timbre
PRE OB N° 10A

 

Timbres de type Sage préoblitérés 2ème série

Utilisation de septembre à décembre 1893. Surcharges sur 5 lignes. Le 75 c violet sur orange n’existe qu’en surcharge horizontale (4 exemplaires connus).
note : Il existe un seul exemplaire d'un timbre type Sage d'une valeur faciale de 1 f surchargé.

 

timbre
PRE OB N° 11
timbre
PRE OB N° 12
timbre
PRE OB N° 13
timbre
PRE OB N° 14

 

timbre
PRE OB N° 15
timbre
PRE OB N° 16
timbre
PRE OB N° 17
timbre
PRE OB N° 18

 

timbre
PRE OB N° 19
timbre
PRE OB N° 20
timbre
PRE OB N° 21
timbre
PRE OB N° 22

 

timbre
PRE OB N° 23

 

Timbres type Semeuse surcharge « POSTES PARIS 1920 

La princesse Charlotte, fille « illégitime » de prince Louis II de Monaco, est née en 1898. Reconnue par son père, elle devint Mademoiselle de Valentinois, Elle sera la mère du prince Rainier III de Monaco. Elle avait épousé Pierre de Polignac le 18 mars 1920 et à cette occasion une surcharge fut apposée sur des timbres taxe de Monaco, Cette surcharge a été imprimée en France. En même temps l'imprimerie était chargée d'éditer les timbres préoblitérés de 1920. Sur la série française une erreur à été faite sur la case 21. L'employé à utilisé la surcharge « 1920 » de Monaco en lieu en place de celle prévue pour les timbres français. Cette erreur donna naissance à la variété "Petits chiffres et Gros chiffres". Tous ces timbres sont rares à trouver d'où leur cote élevée. Texte réalisé avec la collaboration de Jean-luc Nguyen van .

 

Petits chiffres
Gros chiffres

 

PRE OB N° 24
timbre
PRE OB N° 25

 

Timbres type Semeuse surcharge « POSTES PARIS 1921

 

timbre
PRE OB N° 26
timbre
PRE OB N° 27
timbre
PRE OB N° 28
timbre
PRE OB N° 29

 

Timbres type Semeuse surcharge «POSTES PARIS 1922

 

timbre
PRE OB N° 30
timbre
PRE OB N° 31
timbre
PRE OB N° 32

 

Timbres type Semeuse « POSTES FRANCE 1921

Le 30 c non émis de l’U P U La poste française s’étend rendu compte qu’elle avait oublié de remettre une feuille de l’émission ’30 c orange POSTE FRANCE 1921’ au bureau de l’U P U à Berne et comme cette émission était épuisée il a été décidé d’un retirage dans l’urgence. Ce retirage a bien été effectué mais avec une semeuse 30 c rouge. La feuille de 150 timbres a été envoyée à l’U P U qui en a conservé un tiers. Les deux tiers restant sont conservés au musée de la poste. Seul une paire millésimée a été détachée et est conservée par des particuliers.

 

timbre
PRE OB N° 33
timbre
PRE OB N° 34
timbre
PRE OB N° 35

 

Timbres type Semeuse surcharge « POSTES FRANCE 1922 

 

timbre
PRE OB N° 36
timbre
PRE OB N° 37
timbre
PRE OB N° 38

 

Page suivante