Fermer

 

Centenaire du rattachement du Dauphiné

Timbre : Courant / moderne


 

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Grenoble et Romans le 15 mai 1949
Vente générale : 14 mai 1949
Retrait de la vente : 22 octobre 1949
Valeur faciale : 12 f
Graveur : Charles Mazelin

Dessinateur : André Spitz

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun rouge
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 2.500.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 839
Valeur marchande timbre neuf : 0,13 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,08 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,13 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Rattachement du Dauphiné

Au 12e siècle, les comtes d'Albon, qui gouvernent la région du Dauphiné s'octroient une nouvelle distinction. Dorénavant, il convient de les appeler Dauphins de Viennois. Masculin de Delphine, il s'agit du second prénom porté par les hommes de la lignée. C'est ainsi que le comté d'Albon devient le Dauphiné Viennois. En 1349, Humbert II du Viennois, se voyant sans enfants accepte de vendre son territoire au Royaume de France à la seule condition que l'héritier au trône porte le titre de Dauphin. Une tradition qui durera plus de quatre siècles, prenant fin en 1775 avec la naissance de Louis-Antoine, fils de Charles X, qui renoncera à devenir roi.

 

 

 

 

 

 

Fermer