Fermer

Sandro Botticelli, peintre italien né à Florence


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2010

Listage des timbres de l'année 2010

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au Salon d'Automne le 4 novembre 2010
Cachet premier jour créé par : Aurélie Baras

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au Salon d'Automne le 4 novembre 2010
Vente générale : 8 novembre 2010
Retrait de la vente : 29 juillet 2011
Valeur faciale : 0.87 €
Dessinateur : Aurélie Baras

Dentelure : Dentelé
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40,85 x 52 mm (image 36,85 x 48 mm )
Quantite émis : 1.800.000
Présentation : Bloc feuillet de 2 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 4519
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 4439
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,34 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,69 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Informations sur le sujet du timbre

Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, dit Sandro Botticelli

est un peintre italien né à Florence le 1er mars 14451,2 et mort le 17 mai 1510, dans cette même ville. Botticelli est l'un des peintres les plus importants de la Renaissance italienne et de l'histoire de l'art.
Vers 1460, Botticelli entre dans l'atelier de Fra Filippo Lippi (1406-1469), moine et peintre le plus réputé de Florence
A cette époque en effet les artistes pratiquaient différents arts en dehors de la peinture, tels que l'orfèvrerie, la gravure, la ciselure, les émaux. Ce sont ces techniques qui marquent la formation de Botticelli jusqu'en 1467, date a laquelle Lippi quitte la région de Florence. Cela oblige Botticelli a rester a Florence dans une maison achetée en 1464 dans laquelle il installe son atelier a partir de 1470.
À partir de 1481, Botticelli est appelé à Rome par le pape Sixte IV pour décorer la chapelle Sixtine accompagné par Cosimo Rosselli, Domenico Ghirlandaio et Le Pérugin. La rivalité qui existe entre le pape, un Della Rovere et les Médicis, ses mécènes, fait que son talent n'est pas reconnu.
Il revient à Florence, mécontent de l'accueil réservé à ses fresques, et décide de ne plus jamais quitter sa ville natale. Aussitôt rentré, il peint pour la villa Medicea di Castello de Laurent de Pierre-François de Médicis, cousin de Laurent le Magnifique, Le Printemps en 1482 et La Naissance de Vénus vers 1485, ses deux oeuvres les plus connues
Texte du webmaster d'après divers documents.

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 2 762 283 fois depuis le 1er mai 2022