Fermer

Bonaparte, Jean Portalis, préparation du code civil 1800-1804


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1973

Listage des timbres de l'année 1973

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 3 novembre 1973

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 3 novembre 1973
Vente générale : 13 novembre 1973
Retrait de la vente : 13 juillet 1973
Valeur faciale : 45 c
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu brun-violet et gris
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 52 x 31 mm (image 48x27 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 7.575.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 1774
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 1773
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,11 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,10 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


Informations sur le sujet du timbre

Jean-Etienne-Marie Portalis

vient au monde le 1er avril 1746 au Beausset, près d'Aix, en Provence. Sous l'Ancien Régime, il mène au parlement d'Aix une carrière d'avocat.
En 1792, suspecté de royalisme, il doit quitter sa ville pour Lyon, puis pour Paris où il est finalement arrêté et emprisonné durant la Terreur.
Libéré après le 9 thermidor, il reprend son activité d'avocat et se fait élire au Conseil des Anciens en 1796. Ses opinions royalistes y font de lui l'un des meneurs du parti contre-révolutionnaire et lui valent l'exil après le coup-d'État du 18 fructidor an V.
Il ne rentre en France qu'après le 18 brumaire. Sur recommandation de Charles-François Lebrun, ami politique de Portalis et troisième consul, Napoléon Bonaparte le nomme commissaire du gouvernement, puis conseiller d'État.
En août 1800, la commission chargée de rédiger le Code civil l'accueille. Il y côtoie Bigot de Préameneu, Jacques de Maleville et François Denis Tronchet, tous placés sous la direction de Jean-Jacques Régis de Cambacérès. Après plusieurs années de travaux, au cours desquelles Portalis s'occupe particulièrement des articles concernant le culte, mais aussi de ceux sur le mariage et l'héritage, c'est à lui que revient l'honneur de présenter le nouveau code au Corps Législatif et d'en rédiger le Discours préliminaire.

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 2 724 584 fois depuis le 1er mai 2022